Très chère Sécu – analyse de Corentin de Favereau

Publié le 20 mai 2019 dans Analyses

Cette année, notre vieille tante Sécurité Sociale,  » tante Sécu  » de son doux surnom, fête ses 75 ans. À cette occasion, sa famille a répondu à son invitation pour se remémorer les bons moments passés et lui souhaiter ses meilleurs vœux pour les années à venir. Mais tous voient-ils d’un si bon œil la longévité de leur tante ? Fait-elle réellement l’unanimité au sein de la famille ? Dans un monde qui s’est radicalement transformé en trois-quarts de siècle, ne faudrait-il pas qu’elle entame une mue profonde ? Et finalement, que peut-on lui souhaiter pour l’avenir ?
Dans la famille Belgique, tout est toujours très compliqué. Tante Sécu, malgré sa générosité, a un train de vie qui coûte cher à sa famille. Depuis quelques années, son neveu Bart et sa famille, les Dewever, semblent s’éloigner d’elle. Pourtant, cette année, ils sont venus. Au moment du repas, ils s’installèrent à droite de leur tante aux côtés des Timmermans qui ont réussi dans les affaires et qui, comme eux, voient d’un mauvais œil la façon dont leur tante gère ses biens…
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur  acrfana_2019_15_chère_sécu_cdf