éducation permanente

Avec le soutien de
la Fédération Wallonie-Bruxelles
service de l'Éducation Permanente.

Etudes

Les études de l'ACRF

Ces études sont des documents substantiels partant des interrogations qui surgissent au sein de notre mouvement d'éducation permanente à propos du développement rural, de la qualité de vie des femmes ou de la recherche de sens. Elles permettent d'approfondir une thématique et constituent ainsi un outil de réflexion richement documenté qui peut inspirer l'action dans nos lieux de vie.

Ces études sont disponibles à l'ACRF

Série Milieu Rural

Cette série permet d'approfondir certaines thématiques qui préoccupent les habitantes des villages wallons, soucieuses de qualité de vie, de solidarité, de développement rural durable et de citoyenneté.
Elle entend fournir des propositions constructives pour améliorer la vie à la campagne en matière de mobilité, d'accès au logement, à l'emploi, à la formation, de maintien de services dans les zones rurales ou semi-rurales.
Les études qui y sont publiées se veulent des outils pour dynamiser la vie tout en préservant la cohésion du tissu social et la qualité de l'environnement physique.

Série Recherche de sens

Cette série s'ouvre aux grandes questions de l'existence humaine. Elle aborde aussi la problématique des convictions philosophiques et religieuses dans une société démocratique.


2013

Sans pétrole, la fête est plus folle ?

Et ce qu'on en dit dans nos campagnes

par Corentin de FAVEREAU

N'ayons pas peur des mots, le pétrole, c'est fantastique ! Ce liquide naturel brunâtre est certainement une des découvertes les plus déterminantes de l'histoire récente de l'humanité. Une bouteille d'un litre de ce liquide contient plus d'énergie que ce que vous pourriez fournir pendant cinq semaines avec un travail physique intense. C'est donc naturellement qu'il est devenu un des piliers de notre société. Cependant, il n'est pas renouvelable et est amené à disparaître progressivement. Dans un futur plus ou moins proche, il sera devenu tellement rare qu'il sera tout bonnement impayable pour le citoyen lambda. Dès lors, certains ont décidé d'agir avant d'être dos au mur. C'est le cas de Rob Hopkins qui a mis sur pied le mouvement de la transition qui s'étend de plus en plus à travers le monde. Est-ce là, néanmoins, le seul modèle à suivre en matière d'indépendance au pétrole ? D'autres voies sont-elles possibles ?

Et vous, comment imaginez-vous un monde sans pétrole qui soit harmonieux pour tous ? À quoi ressemblera votre quotidien lorsque ce précieux liquide sera devenu trop cher ? C'est la question que l'ACRF a posée et à laquelle se sont soumis avec bonne humeur une centaine d'habitants du milieu rural wallon. Entre refus d'un retour en arrière, prospection positive et pragmatisme éprouvé, ils ont tenté de tracer les contours d'un avenir plus résilient et moins dépendant du pétrole. Une expérience riche d'enseignements qui permet, en outre, de mieux comprendre quelles sont les attentes des habitants de nos campagnes par rapport à cet enjeu fondamental de notre avenir.

Corentin de Favereau est docteur en Philosophie et lettres (histoire).

Télécharger l'étude (1560Ko)

Un enfant ou un travail : faut-il choisir ?

par Godelieve UGEUX

Un désir privé - devenir parent - entraîne ainsi la responsabilité de tous ! Comment ? Pour quels enjeux ?

Cette étude tente de suivre le chemin intérieur que peut faire un jeune couple voulant réfléchir à partir de sa disposition à faire un enfant. La question « Un enfant ou un travail : faut-il choisir ? » nous force indubitablement à réagir, à trouver des solutions et à faire des choix. Comment ? En restant posée et en se nourrissant d'informations, de réflexions, de suggestions, de choix personnels, de remises en question, de sentiments et même d'émotions. Tant d'acteurs interviennent dans une histoire familiale. Nous avons tenté de cerner leurs priorités et les valeurs qu'ils et elles entendent vivre et rencontrer au quotidien. Deux axes nous ont paru essentiels : d'une part renforcer la pleine reconnaissance de l'activité d'éducation des enfants et d'autre part exiger le respect du travailleur, de la travailleuse sans rogner sur sa responsabilité de parent et même, au contraire, l'intégrant.

Télécharger l'étude (966Ko)

Godelieve Ugeux est directrice récemment retraitée de centres de formation en insertion socio-professionnelle, licenciée en politique et pratique de formation d'adultes (FOPA - UCL) et en philosophie.


2012

« Mais qu'est-ce qu'elles veulent encore ?
Au-delà d'une reconnaissance apparente de l'égalité femme - homme
»

par Godelieve UGEUX avec la collaboration de Brigitte LAURENT

Des années de travail avec des femmes pour les accompagner dans leur désir d'autonomie personnelle et professionnelle suscitent chaque jour des questions. Un jour ces questions accumulées vous sautent à la figure dans un insupportable étonnement philosophique. Comment se fait-il que... alors que.... ? Comment se fait-il que du fait d'être femme une partie de l'humanité se trouve sans cesse en porte-à-faux d'un monde essentiellement construit par les hommes alors qu'elles leur apportent la vie et l'amour ? Cette question - ici simplifiée -, demandait une recherche approfondie.

Cette étude est le résultat d'une rencontre entre des questionnements existentiels de femmes et des investigations de l'une d'entre elles en recherche incessante de liens entre des vies de femmes au quotidien et l'élargissement que peut apporter la réflexion philosophique. Ces liens, l'ACRF les a amorcés, avec Godelieve Ugeux, au départ de la Journée internationale des femmes du 8 mars 2012. Ensuite, nous les avons approfondis à travers différents groupes de paroles de femmes. L'étude suit donc notre cheminement.

Le récit d'une quête (chapitre 1) se fait l'écho des paroles des femmes rencontrées et s'exprimant à propos du plaisir, du bonheur, du manque, de la communication, des relations avec les hommes et « leurs hommes », époux, compagnon, fils. Autant d'expressions concrètes et vivantes qui entrent en résonnance avec l'hypothèse philosophique proposée (chapitre 2) :

« Quoi qu'il en soit des différentes avancées sur le plan de l'égalité et des libertés obtenues par l'une ou l'autre approche [féministe], d'importants malaises persistent autour de la question de la différence des sexes et de la considération accordée à ces différences. Il nous semble qu'une communication suffisante et satisfaisante entre hommes et femmes peut faire avancer les mentalités et les ouvrir davantage au respect réciproque et égalitaire. »

Les chapitres suivants approfondissent un à un les termes de l'hypothèse. Le féminisme, comme parcours difficile et nécessaire (chapitre 3) débouche sur une égalité formelle en acte dans la société occidentale. Mais comment se fait-il que cette égalité ne soit ni reconnue ni mise en oeuvre de manière satisfaisante dans les faits ? Pourtant, hommes et femmes, nous partageons un monde commun (chapitre 4). S'attacher à une observation de modes de communication pourrait ouvrir des brèches vers davantage de reconnaissance (chapitre 5). Divers trajets philosophiques ont été proposés pour s'entendre (chapitre 6).

Dès lors, une conclusion se dessine : des pages d'avenir équitable sont à écrire encore avec le souci de vivre attentif à l'autre près de soi autant qu'à celui ou celle au loin dont on se sent touché par communion à la vie. Il est des bonheurs à se donner. Parce qu'il n'y a d'avenir sur la planète que dans la bienveillance fondamentale et l'esprit de collaboration.

« C'est faire équipe » dira l'une des femmes.

Godelieve Ugeux est directrice récemment retraitée de centres de formation en insertion socio-professionnelle, licenciée en politique et pratique de formation d'adultes (FOPA - UCL) et en philosophie. Brigitte Laurent est coordinatrice à l'ACRF.

Télécharger l'étude (436Ko)

Série Milieu Rural

« A l'avenir, tous au village ?»

par Marie DEBOIS, licenciée en sociologie et en urbanisme/aménagement du territoire, chargée d'étude à l'ACRF.

A l'ACRF, nous parlons fréquemment de pic pétrolier, de réchauffement climatique, de précarisation des ménages, de vieillissement de la population pour aborder le présent et l'avenir. Dans cette nouvelle étude, nous avons voulu en savoir plus sur la manière dont ces questions sont abordées par nos représentants politiques en Wallonie.

Une première partie propose une approche synthétique de trois défis, climatique, énergétique et démographique, auxquels nos civilisations sont (ou seront) confrontées. Elle s'appuie notamment sur le dernier rapport des experts de la Conférence Permanente du Développement Territorial (CPDT) et sur celui du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC). Elle relève des implications concrètes de ces grands changements pour le territoire wallon, en particulier celles qui intéressent davantage l'ACRF.

La seconde partie met en évidence la façon dont le monde politique wallon cherche à opérationnaliser les recommandations des experts scientifiques. Elle fait référence au Projet de Déclaration de politique régionale wallonne 2009-2014 (PDR) et au document Lignes de force rédigé par le ministre Henry dans le cadre des Ateliers du Territoire organisés dans le but de sensibiliser les citoyens à ces thématiques d'intérêt public et d'entendre leurs avis.

C'est ici l'occasion pour l'ACRF, en tant que mouvement d'éducation permanente inséré et oeuvrant en milieu rural, de proposer le sien, ses réactions et ses critiques.

A travers ces pages, nous proposons de découvrir une certaine vision d'avenir (la nôtre) qui redonne à ce milieu rural toute son importance, et pose la question : « A l'avenir, toutes et tous au village ? ».

Table des matières

Télécharger l'étude (1,5 Mo)


2011

Série Milieu Rural

« Le roman de terroir, source de questions », par Annick HONOREZ.

Les romans de terroir ont beaucoup de succès car ils font, entre autres, l'éloge du monde rural. En tant que mouvement d'éducation permanente en milieu rural, nous avons analysé 4 d'entre eux afin d'explorer les représentations mentales qu'ils donnent des femmes, des hommes, des rapports entre eux et de la ruralité. Prenons ces livres comme des miroirs qui nous renvoient à nous-mêmes, à des questions fondamentales sur les rôles sociaux que nous jouons, sur le conflit entre tradition et modernité, sur l'avenir du monde rural.

Table des matières

Télécharger l'étude (700 Ko)

« Vieillir au féminin en milieu rural wallon. Conditions de vie de femmes de 75 ans et plus », par Justine FOURNEAUX.

Les femmes sont les premières concernées par le vieillissement. Avec une espérance de vie supérieure à celle des hommes, elles sont aux premières lignes de l'expérience de la vieillesse. A l'Action Chrétienne Rurale des Femmes (ACRF asbl), nous avons voulu valoriser la parole de nos aînées. Nous souhaitons aller au-delà des idées reçues sur les craintes et les difficultés de l'avancée en âge pour saisir la réalité du vieillissement à domicile en milieu rural wallon de femmes de 75 ans et plus à travers l'exploration de leur quotidienneté. Depuis quelques années, la Commission Aînées de l'ACRF a d'ailleurs insufflé cette démarche soucieuse du bien-être de nos séniores.

Cette étude s'attache par le biais d'une analyse thématique, à mettre en évidence la corrélation entre les conditions de vie de ces femmes et leur expérience du vieillissement. Elle montre comment conditions de vie et vieillissement s'influencent mutuellement pour définir leur manière de vivre l'avancée en âge. Ainsi elle espère permettre une plus juste compréhension des situations concrètes du vieillissement à domicile en milieu rural et tente de faire ressortir les besoins réels des femmes dans une perspective actuelle et future et susciter un engagement efficace de tous les acteurs de terrain.

50 p., 5 EUR + frais de port.

Table des matières

Télécharger l'étude (350 Ko)

Télécharger le bon de commande (60 Ko)


2010

Série Milieu Rural

« Les femmes et l’agriculture, l’union vitale ? », par Marie DEBOIS.
Dernièrement, suite à la baisse brutale du prix des matières premières, les exploitations agricoles sont apparues en première ligne dans les médias. Beaucoup d’agriculteurs sont interviewés pour expliquer au grand public la situation économique catastrophique de leur exploitation ; que ce soit à la télévision, dans des films documentaires, dans des magazines ou encore dans des revues spécialisées. Lors de ces manifestations ou publications, on n’entend jamais les agricultrices. Où sont-elles ? Que pensent-elles ? Que vivent-elles ? Où travaillent-elles ?

A l’ACRF, nous avons voulu analyser le rôle joué par des femmes aujourd’hui dans la conduite ou la vie (survie ?) d’une exploitation agricole. Nous commençons cette étude en expliquant en quoi cette problématique est liée aux intérêts de notre mouvement, notamment en référence avec le principe de souveraineté alimentaire. Ensuite, après avoir exposé différents témoignages de membres de l’ACRF, nous détaillons la manière dont douze agricultrices wallonnes pensent et vivent leur exploitation agricole ou celle de leur partenaire masculin. Nous décrivons ensuite les tensions qu’elles y connaissent et analysons les actions qu’elles mettent ou voudraient mettre en place pour surmonter ces difficultés.

Table des matières

Télécharger l'étude (517 Ko)

« Quand rural ne veut plus dire agricole », par Marie DEBOIS.
L’agriculture ne représente plus, à l’heure actuelle, la principale fonction du milieu rural. Devenus minoritaires, les agriculteurs doivent souvent se battre pour pouvoir continuer à exercer leur activité.
Par ailleurs, la place de la femme agricultrice a elle aussi beaucoup changé. Certaines travaillent à l’extérieur et/ou ont un rôle limité au sein de l’exploitation.
Cette étude propose une approche socio-historique de l’évolution du milieu rural et en corollaire, du milieu agricole, afin de comprendre les crispations qui peuvent exister aujourd’hui entre ces deux milieux. Elle se base sur les travaux de sociologues, agronomes et économistes, tant français que belges. Elle met entre autres en évidence des transformations importantes dans le rôle que les femmes jouent au sein des fermes1. Pour étayer cette approche théorique, nous avons eu recours à des témoignages issus de « Gens de la terre, témoignages d’agriculteurs et d’agricultrices en Wallonie », de René Sépul et Cici Olsson, édité en 2003 par les éditions Labor en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin. Ces récits de vie entrecouperont les différentes parties de l’étude...

46 p., 5 € + frais de port.

Table des matières

Télécharger l'étude (485 Ko)

Télécharger le bon de commande (28 Ko)


2009

Série Milieu Rural

« Résister et adapter ses pratique à la condition précaire. A propos de la précarité de femmes de plus de 45 ans en milieu rural », par Cécile GEORIS.
Faisant suite à une première étude (approche quantitative), cette deuxième étude consiste à aller au-delà des statistiques et à mettre à jour, au moins partiellement, la complexité des situations de précarité de femmes de plus de 45 ans vivant dans le milieu rural, en donnant la parole à une vingtaine d’entre elles, disposant d'un revenu "faible" voire "très faible". Sans les situer sur une échelle de pauvreté ou de précarité, on se posera la question de savoir comment elles s’adaptent aux nouvelles contraintes, plus précisément, comment elles résistent à la déconstruction des dispositifs sur lesquels elles se reposaient antérieurement pour en construire de nouveaux.
Plutôt que de se focaliser sur une population à risque et s’intéresser à des formes particulières de résistance, nous souhaitons pouvoir en inventorier la diversité. Il s'agit en fait de s’intéresser à un maximum de ressources et moyens mobilisés pour malgré tout « s'en sortir ».
Des réalités de la vie courante sont abordées : les revenus, l’emploi, le logement, la mobilité, la communication, l'alimentation, les vêtements, la santé et les loisirs.
En permettant d’exprimer représentations, difficultés et pratiques liées à la pauvreté, nous souhaitons également comprendre les modes d'action (ou de non-action) relatifs à l'environnement spécifique au milieu rural.

Un projet réalisé avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin et de la Loterie Nationale.

Table des matières

Télécharger l'étude (494 Ko)

Des exemplaires imprimés seront disponibles dès la mi-janvier 2010.

« La précarisation des femmes en milieu rural. Approche quantitative », par Cécile GEORIS.
Cette étude apporte une vue chiffrée du processus de précarisation dans les communes rurales et offre une approche contrastée avec le milieu urbain. Dans un contexte de crises multiples, les femmes sont davantage concernées par le risque de vivre des situations difficiles. En effet, le taux de demande d’emploi des femmes est en constante augmentation. Si en 2001, une femme sur huit était en demande d’emploi, elles étaient une sur six quelques années plus tard. De plus, la tendance à l’isolement gagne les villages. Ainsi, dans les communes rurales une femme sur 10 vit seule avec son ou ses enfants. Quant aux pensionnées, 10% de la population rurale est constituée de femmes de plus de 65 ans. Leur pension plus faible que celle des hommes maintient nombre d’entre elles sous le seuil pauvreté. L’étude constate une progression générale de la précarisation des femmes en milieu rural, réalité bien présente bien que peu visible.
Un projet réalisé avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin et de la Loterie Nationale.

60 p., disponible gratuitement + frais de port.

Table des matières

Télécharger l'étude (367 Ko)

Télécharger le bon de commande (68 Ko)


2008

Série Milieu Rural

« Femmes en mouvement » Cette étude réalisée par Agnès JAMAR prend comme point de départ le vécu de femmes, bénévoles, professionnelles et responsables, engagées dans l’ACRF aujourd’hui. Par une enquête qualitative, à travers des interviews de femmes membres actifs du mouvement, elle permet de caractériser des positionnements autour des trois composantes identifiables dans le sigle ACRF : l’action chrétienne, le milieu rural et les femmes et de dégager des « portraits » de femmes « actrices » au sein de l’association. Ceux-ci sont révélateurs de tendances en tension dans la dynamique actuelle de l’ACRF. L’enquête fait surgir ainsi une pluralité de visions dans le rapport au mouvement et à son projet, dans les rapports entre les bénévoles et les professionnelles et dans la manière dont les acteurs du mouvement articulent les logiques domestique, civique et technico-instrumentale. L’étude se clôture par le positionnement du mouvement tel qu’il a été exprimé en septembre 2008 à l’occasion du centenaire de l’ACRF.
76 p., 6 € + frais de port.

Table des matières

Télécharger l'étude (409 Ko)

Télécharger le bon de commande (51 Ko)

Série Recherche de sens

« Croyances religieuses ? Dérives sectaires ? » L’Action Chrétienne Rurale des Femmes, mouvement belge d’éducation permanente, a de fortes convictions citoyennes et démocratiques. Ses membres savent que les traditions spirituelles sont porteuses de sens et méritent d’être entendues dans les grands débats éthiques, sociaux et politiques. Mais elles sont par ailleurs inquiètes face à l’émergence d’expressions religieuses à tendance intégriste, voire sectaire. Un discernement s’impose donc à leurs yeux, qui permette d’accueillir ce qui balise positivement une recherche de sens et de refuser ce qui l’engage dans des impasses, dangereuses et parfois mortelles.

C’est pour contribuer à l’apprentissage d’un tel discernement que l’ACRF publie une étude consacrée aux croyances religieuses et aux dérives sectaires. Paul HENNEQUIN y trace un chemin de « prudence » qui veut respecter la liberté de conscience et d’association, tout en étant vigilant à l’égard de comportements qui mettent en péril les droits fondamentaux. Selon lui, aucun groupe n’échappe au risque de tels comportements, ce qui rend cette vigilance nécessaire non seulement à l’égard d’autres groupes, mais aussi à l’égard de soi-même et de son propre groupe. La « prudence » s’impose d’autant plus qu’il s’agit fréquemment de dérives, c’est-à-dire de comportements qui glissent de la légitimité à l’abus, la frontière entre les deux étant imprécise et dès lors difficile à repérer.

Apprendre à discerner, c’est aussi le défi que veulent relever deux professeurs de religion, dont la démarche pédagogique en milieu scolaire est sommairement rapportée dans cette étude, venant conforter la perspective du philosophe. Celle-ci est également étayée par les résultats d’études empiriques menées par des universitaires psychologues : ces résultats sont évoqués succinctement par Brigitte LAURENT et Paul HENNEQUIN dans leur conclusion.
42 p., 5 € + frais de port.

Table des matières

Télécharger l'étude (346 Ko)

Télécharger le bon de commande (51 Ko)

Hors série

« L’ACRF a 100 ans, des femmes racontent… » A l’occasion des 100 ans de l’ACRF, nous avons donné l’occasion à tous ceux et celles qui le désiraient de transcrire en quelques lignes leur rencontre avec notre mouvement de femmes en milieu rural, leur cheminement ou l’un ou l’autre souvenir marquant.
C’est donc bien d’un recueil de témoignages et de souvenir dont il s’agit qui n’engagent que la mémoire de ceux et celles qui les ont écrits.
72 p., 5€ + frais de port

Table des matières

Télécharger le bon de commande (50 Ko)


2007

Série Milieu Rural

« 100 ans d'ACRF » Cette étude retrace le parcours historique de notre mouvement fondé en 1906 séquencé par l’identification des crises qu’il traverse et resitué dans son rapport au milieu rural, aux femmes et à l’Église. Elle se clôture sur une mise en perspective globale des conflits et des tensions qui l'ont traversé et met en évidence l’articulation des logiques institutionnelles à l’œuvre dans le mouvement: logique domestique, civique et technico-instrumentale.
69 p., 6 € + frais de port.

Table des matières

Télécharger le bon de commande (51 Ko)

« Des Commerces et des Services à Proximité en Milieu Rural » Cette étude traite de la perception de l’offre de commerces et services par des usagers du monde rural. Elle est basée en partie sur une enquête par questionnaire réalisée auprès des membres du mouvement. Elle recouvre aussi bien des services publics que ceux dits « au public » qui peuvent être offerts par le secteur privé, le secteur associatif ou les pouvoirs publics. De plus, elle exprime les propositions de l’ACRF en la matière.
67 p., 6 € + frais de port.

Table des matières

Télécharger le bon de commande (51 Ko)


2006

Série Milieu Rural

« Se loger en milieu rural, un défi » analyse les causes et conséquences pour la population rurale de la flambée des prix du logement. Les effets sont évalués en termes de cohésion sociale et d’accessibilité financière au logement à l’éclairage des politiques publiques mises en œuvre. Des recommandations sont faites à l’intention de tous les acteurs de cette problématique.

103 p, 7, 50 € plus frais de port

Télécharger le bon de commande (102 Ko)

« Le milieu rural : un espace à habiter » décrypte les raisons de l’évolution urbanistique explosive de nos villages et ses conséquences socio-économiques pour la population rurale, évalue les besoins qualitatifs et quantitatifs de logement dans le futur, fait une série de recommandations pour que la Wallonie ne devienne pas une unique et vaste zone urbanisée.

11 € plus frais de port (impression couleur)

Télécharger le bon de commande (102 Ko)


2005

Série Milieu Rural

La mobilité des personnes en milieu rural
par Françoise WARRANT

Ce cahier de recherche comporte trois volets :

  1. une enquête statistique au sein de notre mouvement associatif féminin, permettant d'analyser les pratiques de déplacement des femmes rurales, leurs difficultés, leur degré d'information et leurs attentes ;
  2. des interviews approfondis auprès de coordinateurs d'initiatives favorisant la mobilité rurale et un examen comparatif à partir de critères tels que la commodité, le coût pour les usagers ;
  3. des recommandations pour la gestion collective des déplacements.

Prix : 7 € + frais de port.

Pour en savoir plus ...

Série Recherche de sens

Dieu à l'épreuve des images
avec la collaboration de Paul HENNEQUIN, philosophe

Ce cahier est le fruit d'une collaboration entre des groupes de femmes de l'ACRF et un philosophe qui s'interrogent ensemble sur l'utilisation des images de Dieu dans nos vies et leur lien avec la manière dont nous entrons en relation avec autrui.
Il offre les différentes contributions du philosophe ainsi que la démarche méthodologique des travaux de groupes.

Prix : 4 € + frais de port.

Pour en savoir plus ...

 

VIENT DE PARAITRE



Plein Soleil

Notre revue alternative...
La découvrir.




Deux nouvelles études de l’ACRF


Sans pétrole, la fête est plus folle ?




Et ce qu'on en dit dans nos campagnes par Corentin de FAVEREAU.
Le pétrole est certainement l'une des découvertes les plus déterminantes de l'histoire récente de l'humanité. Cependant, dans un futur proche, il deviendra tellement rare qu'il sera tout bonnement impayable pour le citoyen lambda...

En savoir plus


Un enfant ou un travail : faut-il choisir ?

par Godelieve UGEUX.
Un désir privé - devenir parent - entraîne aussi la responsabilité de tous ! Comment ? Pour quels enjeux ? Cette étude tente de suivre le chemin personnel que peut faire un jeune couple voulant réfléchir à partir de sa disposition à faire un enfant. La question « Un enfant ou un travail : faut-il choisir ? » nous force indubitablement à réagir, à trouver des solutions et à faire des choix...

En savoir plus