éducation permanente

Avec le soutien de
la Fédération Wallonie-Bruxelles
service de l'Éducation Permanente.

Forum des aînées

Communiqué de presse - 2 juin 2005

Se re-traiter

Constatant que le vieillissement de la population est un phénomène grandissant dans notre société, la commission « aînées » de l’Action Chrétienne Rurale des Femmes (ACRF) organise depuis de nombreuses années un « Forum des aînées » à la Maison rurale (Assesse). Cette année 2005, elle a réuni 80 personnes venues des 4 coins de la Wallonie.

Lors du forums précédent, elle avait abordé les difficultés vécues par les personnes âgées et leur entourage dans le cadre du maintien à domicile. Les coûts financiers sont lourds et les dépenses en énergie également, surtout lorsqu’on habite en milieu rural !

Or si des services existent, encore faut il les connaître… C’est pour ça qu’une douzaine de stands étaient proposés (Accueil de jour, Aide à Domicile en Milieu Rural, Allo maltraitance, les Baluchonneuses (association pour la maladie d’Alzheimer, Coordination de soins et services pour le maintien à domicile, Solival : matériel d’aide et de soin, Télépronam : télévigilance 24h/24). L’atelier « les mots pour le dire » et la gymnastique pour le périnée ont elles aussi recueilli un franc succès.

Majo Evrard, porte-parole de la commission, témoigne : « Si aujourd’hui, à 65 ans, on se sent libéré d’un certain nombre d’obligations (« l’âge d’or »), il ne faut pas attendre le 4ème âge et les problèmes de santé pour préparer les étapes futures. Nous voulons vivre en prenant soin dès aujourd’hui de notre corps pour qu’il soit bien dans les vieux jours. C’est maintenant, quand nous avons encore tous nos moyens, que ça se prépare. Choisir de faire appel à un service pour être dépanné, ce n’est pas être dépendant, c’est être autonome ! Nous ne voulons plus que les personnes âgées soient dépendantes et isolées, qu’on décide pour elles de leur devenir, qu’elles soient exclues (des assurances voitures par exemple). Nous espérons que les participants à cette journée, une fois informés, pourront interpeller les conseils communaux.»

Avec les aînées du mouvement, l’ACRF revendique

L’ACRF attire encore aujourd’hui l’attention sur un risque de dérive des titres-services. Vu leur coût et leur mode de diffusion, il faut être attentif à ce qu’ils ne concurrencent les services collectifs d’aide à domicile disposant de personnel formé et encadré. Les missions des uns et des autres sont donc à clarifier. A suivre donc.

« La Belgique compte actuellement 1.700.000 personnes âgées de plus de 65 ans ». Elles représentent 16% de la population. in « Les analyses de l’ACRF, 2005/6 » Forum des aînées 2005 (1), Assesse.

 

VIENT DE PARAITRE



Plein Soleil

Notre revue alternative...
La découvrir.




Deux nouvelles études de l’ACRF


Sans pétrole, la fête est plus folle ?




Et ce qu'on en dit dans nos campagnes par Corentin de FAVEREAU.
Le pétrole est certainement l'une des découvertes les plus déterminantes de l'histoire récente de l'humanité. Cependant, dans un futur proche, il deviendra tellement rare qu'il sera tout bonnement impayable pour le citoyen lambda...

En savoir plus


Un enfant ou un travail : faut-il choisir ?

par Godelieve UGEUX.
Un désir privé - devenir parent - entraîne aussi la responsabilité de tous ! Comment ? Pour quels enjeux ? Cette étude tente de suivre le chemin personnel que peut faire un jeune couple voulant réfléchir à partir de sa disposition à faire un enfant. La question « Un enfant ou un travail : faut-il choisir ? » nous force indubitablement à réagir, à trouver des solutions et à faire des choix...

En savoir plus