Les nouvelles sont mauvaises… vraiment ? Analyse de Lydie Flament

Publié le 26 juillet 2019 dans Analyses

 » Est-ce que tout va si mal ? Est-ce que rien ne va bien? « , à l’instar de la chanson de Stephan Eicher nous souhaiterions tous déjeuner en paix. Pourtant, télévision, radio, réseaux sociaux, internet, journaux ou encore sms… nous ramènent toujours à l’information, et quelle information ? Attentats, crashs aériens, inondations… Cela participe à une morosité et une peur ambiante. Peur qui, nous le savons par expérience, a souvent de fâcheuses conséquences.
Aujourd’hui, notre quotidien est rythmé par un flux constant d’informations. Au réveil, elles parviennent déjà à coup de publications lorsque vous activez votre smartphone. Le trajet jusqu’au travail est bercé d’infos radios. Les pauses sont polluées par les commentaires de votre entourage à propos de tel ou tel évènement. Les mêmes nouvelles accablantes sont rappelées sur le chemin du retour et encore approfondies avant le souper, lors du journal télévisé. Enfin, le sommeil ne survient qu’après avoir jeté un dernier coup d’œil au smartphone… La boucle est bouclée, l’information est partout, tout le temps.
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2019_19_matraquage_ médiatique_LF