La publicité, pouvoir économique, polluant et incontrôlable :  » aux armes, citoyens  » – analyse de JF Pontégnie

Publié le 3 juillet 2018 dans Analyses

A l’heure où l’entièreté du vivant est la victime d’une extinction d’une gravité jamais vue, les publicitaires écrivent et disent partout : Rien. Il ne se passe rien. On croirait lire le journal de Louis XVI le jour de la prise de la Bastille…
Il semble bien que l’on puisse même, à des fins purement mercantiles, plaisanter sur le sujet. C’est en tout cas ce que pense le Jury d’Ethique Publicitaire, dont la nature est singulièrement proche du secteur qu’il est censé réguler et les pouvoirs, dérisoires… Mais il n’existe à vrai dire aucune instance qui soit à même de lutter efficacement contre un secteur puissant et polluant, tant sur le plan intellectuel qu’environnemental.
Alors, aux armes, citoyens ?
Disparaître…
L’ensemble du vivant interagit au niveau planétaire, c’est en ce sens que la vie des humains dépend de celle de milliards d’autres êtres vivants, et vice-versa. Cet équilibre, toujours fragile, toujours recomposé – il ne s’est jamais agi d’une situation édénique et stable – est aujourd’hui bouleversé à une vitesse et dans une proportion jamais atteintes… Sont en cause la dégradation générale du climat, de la qualité des eaux, de l’air, du sol, etc.
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2018_11_publicité_incontrôlable_JFP