Financer l’avenir – analyse de Lydie Flament

Publié le 27 novembre 2020 dans Analyses

Ces dernières semaines, un homme, Pierre Larrouturou qui milite pour plus de moyens pour le climat et la santé, a fait les gros titres des médias et réseaux sociaux à travers des actions phares. Une grève de la faim médiatisée dans un Parlement européen vide, des manifestations et de nombreuses interviews…  Quel message tente de nous faire passer cet eurodéputé chargé avec ses collègues députés européens de négocier le budget de l’Union européenne pour les années à venir ? En quoi sommes-nous concernés en tant que citoyen européen, quel est notre pouvoir d’agir dans ces débats ?
Pour mieux comprendre
Le budget de l’Union européenne assure le financement des mesures et programmes actionnés par l’UE. Il existe deux types de budgets : les budgets dits à long terme (ou Cadres Financiers Pluriannuels, CFP) et les budgets annuels (dans les limites prévues par le CFP).
Pour cette analyse, nous nous centrerons sur les budgets à long terme, dits pluriannuels ou encore CFP. En effet, c’est sur le vote du CFP 2021-2027 que Pierre Larrouturou a souhaité attirer l’attention du grand public et des médias. Cette fin d’année 2020 étant cruciale pour l’avenir financier de l’Union, elle aura donc des conséquences sur tous les états membres et sur ses citoyens.

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur  acrfana_2020_15_financer_avenir_LF