Droits humains pour tous ? Analyse de Daisy Herman

Publié le 10 octobre 2019 dans Analyses

L’article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme mentionne que  » tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
Or dans les faits nous constatons que si ce magnifique article de la DUDH consacre l’égalité de droits et de dignité, les conditions d’application sont loin d’être similaires pour tous les humains.  Nous parlerons ici d’une catégorie de personnes qui représentent plus de la moitié de la population mondiale et qui pourtant est loin d’être égale à l’autre moitié : les femmes !
De par le monde, les femmes sont encore victimes de nombreuses discriminations et inégalités, que ce soit au niveau de leur vie professionnelle, familiale, sociale, civile ou politique. Dans de nombreux pays, la loi ne leur reconnait pas les mêmes droits que les hommes. Dans d’autres, c’est en pratique que ces droits tardent encore à être respectés. Les femmes sont également les premières victimes de différents phénomènes tels que les violences domestiques et sexuelles, les mariages forcés ou précoces, le trafic d’êtres humains, l’exploitation ou l’esclavage, la prostitution forcée, les mutilations génitales et les avortements forcés…
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2019_21_droits_pour tous_DH