Publications

La naissance aujourd’hui – analyse de Maïder Dechamps

Publié le 5 décembre 2019 dans Analyses

À Noël, on célèbre la naissance. Justement, à quoi ressemblent les naissances en 2019, en Belgique ? Même si les femmes ont accouché de toute éternité, le font-elles exactement de la même façon aujourd’hui qu’il y a trente, vingt, voire même dix ans ? Pas toutes, car des revendications et tendances nouvelles ont émergé.

Noël, la fête de la naissance. Comme l’explique Pierre Godfroid dans la revue Plein Soleil de décembre, l’image de Jésus naissant dans une étable ne doit pas, malgré la situation d’exil de ses parents, nous faire penser que cette venue au monde, dans des conditions difficiles, ait été exceptionnelle à l’époque. Naître « entre le bœuf et l’âne », était alors le lot de beaucoup d’enfants, et pas seulement les plus pauvres, puisque le bétail vivait dans les maisons pour apporter leur chaleur. Une mère, une sœur, une voisine (si elle pouvait arriver à temps) aidait la parturiente à accoucher sans autre formation que l’expérience empirique, l’observation des animaux et quelques connaissances ancestrales. D’ailleurs, il ne faut pas remonter 2.000 ans en arrière…

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2019_26_naissance_MD

SuperFinance VS GlobalwarmingMan – La finance sauvera-t-elle le monde ? Analyse de C. de Faverea

Publié le 3 décembre 2019 dans Analyses

Pia ou la fable de la finance au service de la santé

Voici l’histoire d’une petite fille de huit mois, prénommée Pia, à qui l’on avait diagnostiqué une maladie génétique rare et mortelle. Ne pouvant être guérie, elle pouvait néanmoins garder l’espoir de passer une vie plus confortable grâce à un médicament du laboratoire Novartis.
Mais une ombre planait sur la petite Pia. Le remède proposé n’était autre qu’une molécule mise au point par des recherches financées par des dons citoyens mais que Novartis, grâce à une habile manœuvre financière, avait transformé en médicament le plus cher au monde. L’injection promise à la petite Pia lui coûterait la bagatelle d’1,9 million d’euros.
Et comble de malchance, la bonne fée Providence qui veillait sur la sécurité sociale belge répondait aux abonnés absents. Les parents de la petite Pia devaient se satisfaire d’un :  » ce montant, c’est du Hold-up  » mais vous le comprendrez, l’État ne peut pas aider tout le monde,  » c’est un mauvais signal envoyé aux entreprises pharmaceutiques « .
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2019_25_superfinance_globalwarming_CDF

Plein Soleil Décembre 2019

Publié le 26 novembre 2019 dans Plein-Soleil

PS décembre 19 COVER

Greta et les grévistes – analyse de Jean -François Pontégnie

Publié le 19 novembre 2019 dans Analyses

Dans l’incessant brouhaha médiatique qui entoure les  » Youth Fort Climate  » ou  » Fridays For Future  » – bref : les mouvements mondiaux de jeunes grévistes pour le climat – il a paru intéressant que l’ACRF – Femmes en milieu rural prenne un peu de recul, retrace un bref historique et, surtout, se penche ce que veut ce mouvement en voie de mondialisation : une analyse factuelle, et critique aussi, d’une des multiples formes de lutte contre le désastre qui s’avance.
PETITE CHRONOLOGIE
On connaît bien le visage et la silhouette enfantine de Greta Thunberg, ses couettes et surtout son indéfectible détermination. Chronologiquement, il semble bien que le mouvement  » Youth For Climate  » soit parti de son initiative personnelle :  » la première grève étudiante pour le climat a été lancée par Greta Thunberg, le 20 août 2018 devant le Riksdag (Parlement suédois). L’adolescente militante suédoise explique aux journalistes conviés qu’elle n’ira pas à l’école jusqu’aux élections générales du 9 septembre 2018. Elle continuera, après les élections, à faire grève chaque vendredi, attirant ainsi l’attention du monde entier sur le mouvement baptisé « Fridays for Future. « 
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2019_24_greta_grévistes_JFP

10 ans de crise du lait. Et si ce n’était qu’un début ? Analyse de Corentin de Favereau

Publié le 17 novembre 2019 dans Analyses

Il y a des images qui vous heurtent et vous marquent durablement. Des évènements qui traversent les années et dont on se souviendra longtemps. Vous vous rappelez certainement de ce que vous faisiez quand vous avez été informé de l’explosion du réacteur de Tchernobyl, de la chute du mur de Berlin ou encore de l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center.
Pour ceux qui s’intéressent au milieu rural et à l’avenir de notre agriculture paysanne, le déversement de 3 millions de litres de lait dans un champ à Ciney par des agriculteurs venus de l’Europe entière en cette funeste journée 16 septembre 2009 s’inscrit pleinement dans cette puissance mémorielle des images.
Comment oublier ce ballet incessant de tracteurs et les mines exsangues d’agriculteurs au bout du rouleau qui venaient, là, de sacrifier leurs dernières sources de revenus ?  Nous avons été bouleversés, remués, pris aux tripes par ces images retransmises dans le monde entier par un parterre de journalistes eux-mêmes médusés par l’ampleur du désastre.
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2019_23 crise_lait_CDF

 

La Sécu, dernier rempart contre la pauvreté. Analyse de Lydie Flament

Publié le 30 octobre 2019 dans Analyses

La Belgique, pays riche, a, dit-on, une des meilleures sécurités sociales au monde. Nous pouvons être fiers ! Pourtant, à quelques jours de la journée internationale de lutte contre la pauvreté et d’après le SPF sécurité sociale, nous avons augmenté, entre 2008 et 2017, de 102 000 personnes en situation de pauvreté et/ou d’exclusion sociale et le taux de risque de pauvreté des ménages à faible intensité de travail, particulièrement avec des enfants, est passé de 58% en 2015 à 70% en 2017 ! Le nombre de personnes qui postposent des soins relevant de la santé a lui aussi augmenté au cours des dernières années.
Comment expliquer que la pauvreté et l’insécurité sociale sont en hausse chez nous ? Pourquoi notre sécurité sociale n’est-elle plus à la hauteur des besoins ? Sommes-nous réellement dans une société d’assistés qui coûtent cher et à laquelle il faudrait mettre un terme ?
La sécurité sociale est un système de solidarité…

Téléchargez cette analyse en cliquant sur acrfana_2019_22_Sécu_LF