Publications

Plein Soleil Avril 2020

Publié le 24 mars 2020 dans Plein-Soleil

PS avril 2020 cover

Une PAC à 2 euros par semaine, est-ce vraiment trop? Analyse de Corentin de Favereau

Publié le 11 mars 2020 dans Analyses

Ce qui devait arriver arriva.  Le divorce entre l’Union Européenne et la Grande Bretagne est à peine consommé que commence une foire d’empoigne autour du budget européen.  En effet, bien que la Grande Bretagne ait toujours tenu à réduire autant que possible sa participation aux finances de l’Union, elle n’en restait pas moins l’une de ses plus grandes contributrices.

En outre, n’en déplaise aux plus optimistes qui estimaient que sans nos amis d’Outre-Manche dans l’Union, tout deviendrait plus simple, le rôle du pingre de service (« frugal » en langage européen) allait être récupéré par d’autres états, dont les Pays-Bas.

Le Brexit induit donc une redistribution des cartes budgétaires avec, en ligne de mire, la Politique Agricole Commune.  Logique , me direz-vous, 38% de l’argent européen est consacré à la PAC.

Selon les premières estimations, le départ de la Grande Bretagne coûterait au minimum 12,8 milliards d’euros à la PAC, qui verra son budget raboté de 5%.  Pour la Belgique, cela représente tout de même 450 millions d’euros au moins…

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur  acrfana_2020_03_PAC_2€_CDF

Plein Soleil mars 2020

Publié le 25 février 2020 dans Plein-Soleil

PS avril cover

Sinistrose Valley : le surhomme numérique ou l’eugénisme 2.0 – Analyse de Corentin de Favereau

Publié le 14 février 2020 dans Analyses

Quel est le lien entre les commémorations autour des 75 ans de la libération du camp d’Auschwitz le 27 janvier 1945, la toute-puissance des multinationales du numérique et la crise environnementale mondiale ? Réponse : le transhumanisme.
À l’heure où nous nous recueillons pour les victimes de la machinerie industrielle d’élimination des  » races inférieures  » et des  » sous-hommes  » du régime nazi, force est de constater que la situation actuelle ne prête guère à sourire. De ces atrocités, aucune leçon ne semble réellement avoir été tirée.
Trois quarts de siècle plus tard, les régimes populistes fleurissent partout en Europe. Les partis Néo-nazis ont le vent en poupe, et sont même épaulés par les partis traditionnels comme en Autriche ou en Allemagne. Tandis que, comme l’a montré le récent naufrage de migrants en mer du Nord, la haine de l’autre englue les réseaux sociaux dans un tsunami de propos plus répugnants et avilissants les uns que les autres.
Comme si cela ne suffisait pas, alors que les  » gens du voyage  » font l’objet d’une ségrégation latente et ce, même de la part des élus de notre démocratie, les profanations de cimetières juifs en Alsace semblent petit à petit devenir une sinistre coutume locale à tel point que des citoyens doivent se muer en  » veilleurs de mémoire  » pour protéger leurs morts…
Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2020_02_sinistrose_valley_CDF

« Internet 2020 : captifs d’un entre soi planétaire », Analyse de C. de Favereau

Publié le 29 janvier 2020 dans Analyses

En réponse à la colère exprimée par nos volontaires sur le « tout au numérique » que nous impose la société actuelle, Jean-François Pontégnie s’est attelé à rendre intelligible l’une des pièces maitresses du puzzle digital actuel: les algorithmes.
Comprendre leur fonctionnement, c’est aussi mieux saisir leur danger potentiel. Un danger qui s’exprime tant sur le plan de nos libertés individuelles que sur la capacité de nos démocraties à domestiquer cette technologie pour ne pas s’en retrouver l’esclave.
Or, pour le président de Google lui-même, nous sommes à un tournant car « il deviendra bientôt très difficile pour les individus de vouloir quelque chose qui n’a pas été prévu pour eux ».
Cela ne s’oppose-t-il pas de facto au projet d’autonomisation des citoyens au coeur de l’éducation permanente ?
Pour notre mouvement, oeuvrant pour l’empowerment des femmes et l’éveil au sens critique, apprendre que l’un des plus grands acteurs de l’informatisation de notre monde avoue sans sourciller que son système algorithmique enfermera bientôt les individus dans un univers numériquement paternaliste a de quoi faire frémir.

Pour lire cette analyse, cliquez ici

Plein Soleil Février 2020

Publié le 25 janvier 2020 dans Plein-Soleil

PS février 2020 cover