Publications

Plein Soleil Décembre 2020

Publié le 9 décembre 2020 dans Plein-Soleil

PS décembre COVER

L’éducation permanente un secteur non essentiel ? Analyse de D. Herman avec les ANP de l’ACRF

Publié le 7 décembre 2020 dans Analyses

Le 1er novembre 2020, la Ministre de l’Intérieur publiait au Moniteur l’arrêté Ministériel donnant des instructions très strictes pour freiner la propagation du coronavirus. Il s’agissait d’une quasi mise à l’arrêt des activités dans les commerces dit non essentiels, dans le secteur de l’horeca et dans le secteur socio-culturel. Quelques jours plus tard nous avons entendu une affirmation qui nous a fait quelque peu réagir : l’éducation permanente n’est pas un secteur essentiel ! Cette réflexion est arrivée dans le même temps où le documentaire  » Hold up  » faisait un tabac, visionné par des millions de personnes et au moment où Alysson jeune coiffeuse de Liège se suicidait.

Avec nos animatrices permanentes, nous avons entrepris une réflexion sur ce que les notions d’essentiel ou de non-essentiel recouvrent en formulant l’hypothèse que l’éducation permanente est bel et bien, si pas essentielle ou vitale, indispensable dans notre société déboussolée par cette crise planétaire.

Essentiel à quoi et à qui ?

L’essentiel est une notion terriblement subjective et varie fortement selon la personnalité, l’âge, l’habitat, la situation géographique, familiale, professionnelle, les convictions mais également en fonction du contexte économique, social, politique, environnemental dans lequel évolue chaque individu.
Dans ce temps de crise sanitaire nous sommes dans une situation qui trie essentiel et non essentiel en fonction de critères établis par nos dirigeants et experts scientifiques, tenant compte des lieux de haute transmission du virus tout en essayant également de faire le moins possible de mécontents. Une première chose à remarquer est que ces critères sont parfois différents dans d’autres pays voisins ou plus lointains en fonction de leur culture, des choix posés par ces dirigeants…

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur  acrfana_2020_17_EP_non_essentiel. DH

Un colonialisme ignoré par la Métropole – Analyse de Corentin de Favereau

Publié le 1 décembre 2020 dans Analyses

De Romelu Lukaku à Donald Trump

Ce mercredi 19 novembre 2020, les Diables Rouges rencontraient le Danemark dans le cadre de la Nations League. Alors que le match allait débuter, les caméras se sont arrêtées un instant sur notre attaquant vedette, Romelu Lukaku, genou à terre, le point levé.

Et le commentateur de souligner qu’il s’agissait d’un geste de soutien désormais institué dans le milieu du football au mouvement  » Black Lives Matter »  ( » la vie des noirs compte « ), né sous la présidence de Donald Trump.

À force de flatter l’égo des ultra religieux et des suprématistes blancs, à force de monter les communautés les unes contre les autres, les quatre dernières années ont en effet été le théâtre d’une extrême animosité entre les différentes populations qui composent l’équilibre précaire des États-Unis.

C’est sur ce terreau explosif qu’une énième bavure policière ayant abouti au meurtre d’un Afro-américain, Georges Floyd, a mis le feu aux poudres. Manifestations, émeutes, scènes de guérillas entre militants anti-racistes et garde nationale déployée par le président, les suites directes de la mort de Georges Floyd furent teintées de violence. Mais cette violence laissa rapidement place à un mouvement d’indignation pacifique ayant pris des formes différentes un peu partout dans le monde.

 » Black lives matter  » a ainsi incité à réinterroger chaque histoire nationale. Et si, aux États-Unis, ce sont les plaies ségrégationnistes qui sont requestionnées, chez nous, c’est le colonialisme…

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur  acrfana_2020_16_colonialisme_métropole_cdf

Financer l’avenir – analyse de Lydie Flament

Publié le 27 novembre 2020 dans Analyses

Ces dernières semaines, un homme, Pierre Larrouturou qui milite pour plus de moyens pour le climat et la santé, a fait les gros titres des médias et réseaux sociaux à travers des actions phares. Une grève de la faim médiatisée dans un Parlement européen vide, des manifestations et de nombreuses interviews…  Quel message tente de nous faire passer cet eurodéputé chargé avec ses collègues députés européens de négocier le budget de l’Union européenne pour les années à venir ? En quoi sommes-nous concernés en tant que citoyen européen, quel est notre pouvoir d’agir dans ces débats ?
Pour mieux comprendre
Le budget de l’Union européenne assure le financement des mesures et programmes actionnés par l’UE. Il existe deux types de budgets : les budgets dits à long terme (ou Cadres Financiers Pluriannuels, CFP) et les budgets annuels (dans les limites prévues par le CFP).
Pour cette analyse, nous nous centrerons sur les budgets à long terme, dits pluriannuels ou encore CFP. En effet, c’est sur le vote du CFP 2021-2027 que Pierre Larrouturou a souhaité attirer l’attention du grand public et des médias. Cette fin d’année 2020 étant cruciale pour l’avenir financier de l’Union, elle aura donc des conséquences sur tous les états membres et sur ses citoyens.

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur  acrfana_2020_15_financer_avenir_LF

La convivialité aussi essentielle que tabou? Étude de Corentin de Favereau

Publié le 27 novembre 2020 dans Etudes

Cover_Convivalité 2020

A l’ACRF – Femmes en milieu rural comme ailleurs, le terme « convivialité » passe pour être tabou et personne ne se risquerait à recourir à ce concept pour rapporter à l’administration la nature de son action.

Mais pourquoi donc ce mot suscite-t-il tant de difficultés dans le secteur de l’éducation permanente?

Pour répondre à cette question, le mouvement a décidé de réaliser une étude sur la notion même de convivialité, sa profondeur, son histoire et sur le lien qui uni aux pratiques des groupes locaux et à l’engagement de chacune, individuellement, dans son village.

En réalité, coincée entre la « conception molle » présente dans le langage usuel et la ferveur d’une véritable réforme de notre société, la convivialité porte le sens que nous voulons bien lui donner.

Aussi cette étude, conçue comme une plongée dans l’histoire du monde associatif et de l’ACRF -Femmes en milieu rural en particulier, montre à quel point cette convivialité, par son essentiel engagement vers l’autre, se trouve légitimement au cœur de nos pratiques associatives.

Pour télécharger l’étude, cliquez sur étude convivialité 2020 fichier final

L’agriculture néo libéralisée: une exploitation généralisée – Analyse de JF Pontégnie

Publié le 13 novembre 2020 dans Analyses

 

« Chaque progrès de l’agriculture capitaliste est un progrès non seulement dans l’art d’exploiter le travailleur, mais encore dans l’art de dépouiller le sol; chaque progrès dans l’art d’accroître sa fertilité pour un temps, est un progrès dans la ruine de ses sources durables de fertilité.  La production capitaliste ne développe donc la technique et la combinaison du procès de production sociale qu’en épuisant en même temps les 2 sources d’où jaillit toute richesse: la terre et le travailleur »  Karl Marx

Première partie: les travailleurs

Les descriptions qui suivent sont basées sur les témoignages de saisonniers employés dans des champs à travers toute l’Europe et recueillis par Mediapart et ses partenaires de Lighthouse Reports.

Les conditions de travail: commençons fort par un exemple pris dans l’agriculture biologique.  Soit une entreprise française qui se présente comme « familiale » et qui, outre ses choux et navets divers, est célèbre pour les carottes bio qu’elle livre à une grand chaîne de magasins – ce qui donne au passage une idée de l’ampleur de l’affaire, au reste confirmée par le chiffre d’affaires de 2019, soit 57.518.631 € pour un résultat net de 1.308.041 €.

On l’imagine bien, de tels résultats nécessitent de produire en quantité…

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2020_14_agriculture_ exploitation_JFP