International

Une rencontre avec nos homologues européens sur les spécificités culturelles Est/Ouest

Publié le 9 août 2019 dans Erasmus +

Les représentants de 10 mouvements ou associations chrétiennes de 10 pays européens se sont retrouvés pendant 5 jours à Cluj Napoca en Roumanie dans le cadre d’un projet Erasmus+
Ces journées furent riches en échanges sur la culture du pays, sur la vie économique en monde rural, sur l’importance de l’histoire dans ce pays d’Europe centrale. Les différents intervenants, chacun dans son domaine de compétence, nous ont fait découvrir combien la Roumanie est une mosaïque faite de différentes influences culturelles, religieuses, politiques, qu’elle a été soumise à de nombreuses convoitises qui marquent encore aujourd’hui sa population. Peut-on faire confiance aux autres, à des organisations collectives quand on a subi l’oppression, le manque de liberté ? Il faut du temps, de la patience mais aussi de la volonté pour se réconcilier, pour avancer vers une construction européenne pacifiée. Les acteurs de ce pays (maire, enseignants, chercheurs) nous ont exprimé leur désir de développer une agriculture familiale, d’une économie et d’un développement structurel offert à tous et toutes, même aux plus petites communes et exploitations agricoles.
CLuj photo de famille

Populisme et crise de la démocratie: les racines du mal

Publié le 14 juin 2019 dans Erasmus +

Excellent article de Frédéric Ligot, secrétaire politique du MOC à découvrir en cliquant sur Populisme en Europe

Lettre de la FIMARC pour Pâques 2019

Publié le 17 avril 2019 dans FIMARC

Pour découvrir la lettre de la FIMARC, adressée par l’aumônier international Tomas Spanghero, cliquez sur LMR 99 -Lent 2019 FR

Ensemble pour l’Europe et ses zones rurales.

Publié le 4 février 2019 dans Erasmus +

Ce premier Week-end de février 2019, le groupe ProRure, composé de représentants de 10 pays européens, s’est retrouvé pour la réunion de lancement du deuxième programme Erasmus +. Ce programme s’inscrit dans la même ligne que le précédent, pour le renforcement de la citoyenneté européenne en milieu rural. Comment s’enrichir de notre diversité et faire en sorte que nos différences ne soient pas un obstacle? Nous vous invitons à nous suivre en consultant régulièrement cet onglet ou sur la page facebook de l’ACRF-Femmes en milieu rural

PLAN D’ACTION  » EUROPE  » 2018-2022

Publié le 22 janvier 2019 dans FIMARC

1. Poursuivre le projet européen  » ProRure  » qui est une coordination de 9 pays (Allemagne, Belgique, France, Espagne, Italie, Slovaquie, Bulgarie, Pologne, Roumanie). Proposer au Portugal et à la Suisse de rejoindre le groupe. Coordonnateur : l’Allemagne.
2. Améliorer la communication (coordonnateur : Tomas)
a. La News-letter Europe en effectuant une version allemande,
b. Créer un site web.
3. Faire la promotion de la déclaration des droits des paysans
a. Connaître ce que contient la déclaration,
b. Sensibiliser et motiver nos mouvements et leurs membres,
c. Sensibiliser et motiver nos responsables politiques et institutionnels,
d. Organiser entre nos mouvements l’échange d’information sur nos actions et nous inviter mutuellement à nos évènements importants,
4. Agir auprès du niveau européen pour faire connaître nos positions.
5. Développer dans nos mouvements le thème du changement climatique et de ses conséquences sur nos modes de vie : comment évoluer ver la  » sobriété heureuse « 
PLAN D’ACTIONS –  CONTINENTAL ET MONDIAL
Au niveau du continent :
– Concernant le changement climatique, partager nos matériels d’information : documentations, méthodologie pour communiquer. Utiliser les réseaux comme celui de la CIDSE, du groupe  » Villes et villages en transition  » en France…
– Poursuivre la vulgarisation de la déclaration des droits des paysans en la rendant accessible à tous et supporter les mouvements pour que ce texte soit connu.
Au niveau MONDIAL –  FIMARC :
– Créer une équipe pour concevoir et maintenir un site WEB FIMARC. Cette équipe pourrait comporter 1 membre de chaque continent anglophone. Tomas de Slovaquie se propose pour l’Europe et pourrait coordonner le travail.
– Agir auprès des gouvernements, des responsables politiques et institutionnels pour diffuser la déclaration des droits des paysans au niveau mondial avec l’aide de la FIMARC.