Actualités

Gérer l’urgence… puis réinventer l’avenir

Publié le 7 avril 2020 dans Prises de position

L’urgence absolue est de sauver des vies et de préserver la santé de la population.  La décision rapide de confinement prise par les autorités a été la bonne et nous devons tout mettre en œuvre pour la faire respecter.

Mais à l’heure où des millions de personnes risquent de voir leurs revenus fortement amoindris, ou de se retrouver dans des situations de précarité exacerbées, l’urgence est également sociale.  Plus que jamais.

Syndicats, mutuelles, mouvements associatifs, professeurs et citoyens engagés travaillent d’arrache-pied pour que personne ne soit oublié et pour dénoncer cette précarisation sociale.

Personnes précarisées, sans-papiers ou sans abris luttant pour sauver leur peau pour ne pas être infecté.e;s ou simplement pour manger.  Travailleur.euse.s qui continuent à à prester pour le bien de la population et qui doivent être protégé.e.s.  Celles et ceux mis en chômage temporaire, temps partiels (dont énormément de femmes) qui risquent d’être encore plus lourdement sanctionné.e.s. Artistes et statuts précaires.  Malades qui doivent être correctement indemnisé.e.S, pensionné.e.s qui doivent toucher leur pension… Personne, répétons-le ne doit être oublié.

Pour lire la suite de la carte blanche, signée par un nombre impressionnant de membres de la société civile, représentants de mouvements et d’associations, cliquez sur  Gérer l urgence… puis réinventer l’avenir.Finaldocx (2)

Lettre ouverte aux 12 ministres de la Conférence Interministérielle

Publié le 2 avril 2020 dans Interpellations

Dans le cadre de la Conférence interministérielle de ce 02 avril, les mouvements et associations féminins ont souhaité attirer l’attention des Ministres sur les difficultés que vivent les femmes victimes de violence.

Pour lire cette interpellation cliquez sur  https://www.rtbf.be/info/dossier/les-grenades/detail_confinement-et-violences-faites-aux-femmes-quelles-mesures-adopter?id=10473104&fbclid=IwAR2_UNonheeUnlMLZaqmsJd29RoEaDjuMI1P-zWaNXeYVGrLTEoxwzvxS7o

 

 

 

 

 

Rebouteux, le succès ne se dément pas

Publié le 2 avril 2020 dans Actualités générales

Nous vous invitons à découvrir cet article dans le Plein Soleil du mois d’avril.
« Rebouteux et médecine alternative, allègent-ils notre pharmacie? »  A peine posé sur la table du comité de rédaction, le livre du rochefortois Philippe Carrozza, passe de main en main, le anecdotes fusent.  Et contrairement à ce qu’on aurait pu penser, pas d’yeux levés au ciel ni question de « charlatans » entendus dans les histoires.  Tout le monde connaît au moins un cas où « ces guérisseurs » ou « coupeurs de feu » ont réellement pu (même à distance parfois) soulager leurs semblables.
Ces « dons » un peu mystérieux commenceraient à ne plus être vus d’un mauvais œil par une partie du monde médical.
Pour lire cet article, cliquez sur PS avril 2020 les rebouteux

Rien ne presse au jardin : la filière horticole s’organise à temps pour vous livrer

Publié le 26 mars 2020 dans Actualités générales

LOGOS CP
La filière horticole ornementale (pépiniéristes, horticulteurs et jardineries) est particulièrement impactée par les mesures de confinement prises pour enrayer le coronavirus. Le secteur fait habituellement 50% à 80% de son chiffre d’affaires annuel sur les seuls mois de mars, avril et mai.
En raison des interdictions de déplacement pour des motifs non essentiels, ces professionnels horticoles se trouvent dans l’impossibilité d’accueillir leurs clients. Pour ces indépendants, cette situation est d’autant plus difficile à vivre que les grandes surfaces et magasins d’alimentation peuvent quant à eux continuer à vendre des plantes.

Avec les beaux jours et l’obligation du confinement, nombreux sont ceux qui sont titillés par le travail au jardin. S’il est temps de préparer le jardin en taillant les vivaces, les arbres fruitiers, les rosiers et les graminées, il est par contre fortement déconseillé de se mettre aux plantations, suite aux risques de gel nocturne de ces derniers jours.

Si vous voulez tout de même acheter des plantes, faites-vous conseiller et livrer par un professionnel de l’horticulture. Sachez que certains professionnels s’organisent pour mettre en place des services de livraison sans contact. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie ou de votre producteur habituel.

Développons le commerce local et soutenons nos horticulteurs et pépiniéristes. Ensemble, préparons l’après et prenons patience. Les horticulteurs et pépiniéristes seront heureux de vous retrouver en bonne santé. Restez chez vous, prenez soin de vous et de vos proches !.

Consultez la carte des producteurs qui font de la livraison <https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1N50NggHmcmHERjXE7wh-RImLKjCN0_1K&hl=fr&ll=50.24296209930367%2C4.782453300000043&z=9>
Développons le commerce local et soutenons nos horticulteurs et pépiniéristes. Ensemble, préparons l’après et prenons patience. Les horticulteurs et pépiniéristes seront heureux de vous retrouver en bonne santé. Restez chez vous, prenez soin de vous et de vos proches !.
Contact presse
* Collège des Producteurs : Chargé de Mission, Horticulture ornementale,  Alain Grifnée – 0497/592 719 – alain.grifnee@collegedesproducteurs.be
* Apaq-W : Service presse, Vanessa Poncelet – 0472 84 56 82 – v.poncelet@apaqw.be
* Fédération Wallonne Horticole : Claude Vanhemelen- 0497/88 28 07- fwh@fwhnet.be
Socopro asbl
Copyright (c) *2018* Collège des producteurs [Principal], All rights reserved.
Listing presse
Notre adresse postale:
College des producteurs [Principal]
Avenue Comte de Smet de Nayer, 14
Namur 5000
Belgium

Des nouvelles de Nicholas depuis l’Inde

Publié le 26 mars 2020 dans Actualités générales

Beaucoup d’entre nous connaissent Nicholas, leader Dalit dans le Sud de l’Inde.  Depuis le 24 mars, le pays a annoncé le confinement du pays.  Il s’agit d’une population d’1 milliard, 300 millions d’habitants.  Voici ce que nous écrit Nicholas…

Bonjour
J’espère que tu vas bien ainsi que les membres de ta famille et que vous êtes en bonne santé. Le COVID 19 se développe en une crise majeure principalement pour les communautés marginalisées. Depuis le 24 mars au soir, nous sommes confinés chez nous pour les trois semaines à venir. Beaucoup de travailleurs non syndiqués et les sans-emploi souffrent beaucoup. Le 21 mars, comprenant la nouvelle situation, certains d’entre nous des mouvements sociaux ont envoyé une pétition urgente au gouvernement du Tamil Nadu pour soutenir financièrement les pauvres et les chômeurs. Le 24 mars, le gouvernement du Tamil Nadu a annoncé que toutes les familles en dessous du seuil de pauvreté, les travailleurs agricoles et autres travailleurs non organisés ainsi que les vendeurs de rue recevraient 1000 roupies et 15 kilos de riz ainsi que du matériel de cuisine dans les magasins de distribution publics gérés par le gouvernement. Par la suite, les gouvernements d’autres États de l’Inde ont annoncé la mise en place d’un certain nombre de programmes pour ces catégories de familles dans leurs États respectifs. C’est ce que nous pouvons faire à l’heure actuelle. Nous ne savons pas ce qui se passera après trois semaines. J’espère que les choses iront mieux. Transmets nos amitiés et nos salutations à tous les amis d’ACRF et aux autres. Espérons qu’ils vont tous bien.

Merci aux aides familiales et aux gardes à domicile

Publié le 26 mars 2020 dans Presse

Sans les aides familiales et les gardes à domicile de l’ADMR, ce sont 6000 personnes, aujourd’hui en Wallonie, qui ne seraient plus en mesure de rester chez elles. Autant dire que dans ce contexte de pandémie, nous avons plus que jamais besoin de ces travailleuses de l’ombre. En première ligne, elles vont au front, avec un matériel approximatif…

Téléchargez le Communiqué de presse en cliquant sur Communiqué de presse_ADMR_20200325