Actualités

Premiers constats 15 jours après la réouverture des pépinières et jardineries

Publié le 3 mai 2020 dans Presse

Communiqué de presse – 30 avril 2020
Premiers constats 15 jours après
la réouverture des pépinières et jardineries
Autorisés à rouvrir leurs portes depuis le 18 avril, les pépiniéristes et horticulteurs wallons dressent un premier bilan de ces 15 jours de reprise. Ils ont été très prudents et ont pris des mesures strictes de protection pour leurs clients et leur personnel. Les réouvertures se sont faites progressivement et certains acteurs continuent à effectuer des livraisons ou de l’enlèvement sans contact.
Pour rappel, la filière s’était organisée aux premiers jours de confinement pour assurer des systèmes de livraisons. 10% du secteur continuent d’ailleurs sur ce mode de fonctionnement ou par enlèvement sans contact, qui nécessite temps et organisation, mais qui a connu un certain succès (plus de 320 000 vues en 1 mois sur la carte reprenant toutes les pépinières et jardineries wallonnes).

60 % de réouvertures dès le 18 avril

Au niveau logistique, plus de 150 acteurs de la filière horticole ornementale ont respecté les recommandations et ont pris des mesures strictes pour protéger leurs clients et leur personnel. Les espaces de vente ont été adaptés avec circuits, masques, gel, plexiglas,… Les ouvertures se sont étalées sur 3 jours en fonction de la préparation et de la capacité de chacun à accueillir dans les meilleures conditions : 60% ont ouvert le samedi 18 avril, 15% le lundi 20 et 15% le mardi 21.

Un trafic soutenu et constant
Au niveau logistique, plus de 150 acteurs de la filière horticole ornementale ont respecté les recommandations et ont pris des mesures strictes pour protéger leurs clients et leur personnel. Les espaces de vente ont été adaptés avec circuits, masques, gel, plexiglas,… Les ouvertures se sont étalées sur 3 jours en fonction de la préparation et de la capacité de chacun à accueillir dans les meilleures conditions : 60% ont ouvert le samedi 18 avril, 15% le lundi 20 et 15% le mardi 21.
Un panier plus élevé et des plants de légumes
Du côté des chiffres, il semblerait que le panier d’achat soit plus élevé que la moyenne habituelle et que les ventes se fassent surtout en plantes, terreaux, écorces et semis. On constate par ailleurs une demande très importante de plants de légumes – multipliée par 3 chez certaines pépinières -, risquant d’entrainer un retard d’approvisionnement pour certains revendeurs.
Une vente précoce d’annuelles

La vente des plantes annuelles garnissant les jardinières a aussi démarré plus tôt.Il semble que la volonté des Wallons pour embellir leur environnement soit bien présente.

Enfin, s’il est encore trop tôt pour conclure que le succès de la reprise compensera les pertes depuis la fermeture mi-mars, les opérateurs sont, semble-t-il, satisfaits à ce stade mais se demandent si cette tendance positive va perdurer dans les prochaines semaines. L’Apaq-W, le Collège des Producteurs et la Fédération wallonne horticole encouragent évidemment cette tendance afin de soutenir le secteur !

Contact presse
* Collège des Producteurs : Chargé de mission, Horticulture ornementale, Alain Grifnée – 0497/59 27 19 – alain.grifnee@collegedesproducteurs.be
* Apaq-W : Service presse, Vanessa Poncelet – 0472/84 56 82 – v.poncelet@apaqw.be
* Fédération Wallonne Horticole : Claude Vanhemelen- 0497/88 28 07- fwh@fwhnet.be

Numéro d’appel gratuit 1718 – Covid 19, Wallonie Urgence sociale

Publié le 30 avril 2020 dans Actualités générales

Dans ce contexte de crise sanitaire et de pandémie, la Région wallonne a mis en place un numéro d’appel gratuit le 1718 pour toutes les questions liées à une urgence sociale.
Ces demandes peuvent concerner : les aides sociales ou alimentaires, les inquiétudes, les questions sur une situation personnelle, sur les services d’écoute, mais aussi les situations professionnelles, les problèmes de logement, les crédits,…  Ce numéro est accessible du lundi au vendredi (pas les jours fériés) de 8h30 à 17h.
Afin de diffuser un maximum cette information, nous vous invitons à partager le tract que vous trouverez en pièce jointe que vous pouvez photocopier et répercuter autour de vous. Si vous êtes dans l’impossibilité de les imprimer et que vous souhaitez en recevoir, vous pouvez prendre contact avec Semia Bahloul à l’adresse mail s.bahloul@rwlp.be afin de recevoir des exemplaires papiers. Merci de préciser le nombre de tracts nécessaires (maximum 50 par envoi) ainsi que l’adresse où il faut les envoyer.
Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous envoyons toute notre solidarité pour cette période.

Le familistère de Guise

Publié le 30 avril 2020 dans Actualités générales

Voilà une visite qui vaut le détour.  Quand Jean -Baptiste Godin, chef d’industrie du 19e siècle, conçoit pour ses ouvriers un palais sur le mode de Versailles, il pense au moindre détail et met son génie inventif au service de son idéal socialiste.  Une réussite unique dans l’histoire!

Nous vous invitons à lire cet article d’une histoire qui pourrait être inspirante dans ces temps de crise… où la vie ne sera plus comme avant.  M. Godin était un visionnaire et un grand monsieur

PS mai 20 familistère

Rana Plaza – Covid 19, même combat!

Publié le 23 avril 2020 dans Presse

Il y a sept ans, le 24 avril 2013, 1 138 personnes mouraient dans l’accident le plus meurtrier de l’industrie de l’habillement. Ce jour-là, les travailleuses et travailleurs du Rana Plaza ont été sciemment contraints d’entrer dans le bâtiment près de s’effondrer sous la menace de perdre leur mois de salaire. Aujourd’hui, au cœur de la pandémie, des millions de travailleuses et de travailleurs doivent à nouveau choisir entre leur santé et leur sécurité d’une part, et leurs moyens de subsistance de l’autre. Une fois de plus, ils seront forcés d’entrer dans les usines en sachant parfaitement qu’ils y risquent leur vie. N’a-t-on tiré aucune leçon de la catastrophe du Rana Plaza ? De fait, la pandémie menace les acquis obtenus. Elle met au défi les marques et notamment les entreprises belges, d’assumer leur responsabilité vis-à-vis des travailleuses et travailleurs de leurs filières d’approvisionnement.
achACT a interrogé neuf entreprises belges sur leur politique de commande et interpelle les marques internationales qui ont annulé des commandes déjà produites sans payer leurs fournisseurs…

Pour lire la totalité du Communique de Presse, cliquez sur CP achACT 24042020

 

Lancement de la campagne : « Rien ne justifie la violence conjugale »

Publié le 16 avril 2020 dans Presse

FWB  WalloBruFrA

Une campagne de communication pour sensibiliser le grand public aux violences conjugales durant cette période de confinement va être lancée ce 13 avril à l’initiative de la Task Force  » Violences conjugales et intrafamiliales  » mise sur pied par les Ministres Bénédicte Linard, Christie Morreale, Nawal Ben Hamou et Barbara Trachte.
Axée sur le slogan  » Rien ne justifie la violence conjugale « , cette campagne sera déclinée en télévision, radio et sur les réseaux sociaux jusqu’au 31 mai. Son but : rappeler que des solutions et des aides existent durant cette phase de confinement et mettre en avant le site et le numéro de la ligne  » écoute violences conjugales « , le 0800 30 030.
L’objectif de la Task force créée fin mars par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, la Région de Bruxelles-Capitale et la Cocof est de coordonner les actions et les efforts face aux violences intrafamiliales en partenariat avec les acteurs de terrain, et d’apporter des réponses transversales et coordonnées.
Parmi celles-ci, la capacité d’écoute de la ligne d’appel a été renforcée afin de faire face à l’augmentation de la demande, qui a doublé depuis le début de la crise du coronavirus. Les horaires des services de chat (plus facilement accessibles par les victimes) ont aussi été très largement élargis.
La capacité d’hébergement d’urgence pour les victimes a également été augmentée en FWB, notamment à Bruxelles où la Cocof a récemment mis à disposition un hôtel exclusivement dédié à l’hébergement de femmes victimes de violences domestiques, avec ou sans enfant, et où elles bénéficient également d’un accueil psycho-social, indispensable dans ce type de situation, grâce à un partenariat avec le secteur associatif.
La campagne a également pour objectif de sensibiliser la population pour que chacun-e soit particulièrement attentif/ve à ses proches et à ses voisines exposées aux violences conjugales et intrafamiliales en cette période de confinement.
Cette campagne, qui sera également diffusée en néerlandais dans les médias bruxellois, se veut la plus accessible possible, en ce compris aux personnes sourdes ou malentendantes.

Bénédicte LINARD, Ministre de l’Enfance et des Droits des Femmes en Fédération Wallonie-Bruxelles
Christie MORREALE, Ministre de la Santé et des Droits des Femmes en Wallonie
Nawal BEN HAMOU, Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances de la Région de Bruxelles-Capitale
Barbara TRACHTE, Ministre-Présidente du Collège de la Commission communautaire française

Un site officiel pour recruter des travailleurs saisonniers en agriculture et horticulture

Publié le 9 avril 2020 dans Actualités générales

La crise que nous vivons impacte également le travail dans les activités horticoles et agricoles. C’est le début de la saison des légumes de printemps et les récoltes des asperges et des fraises s’annoncent imminentes. Suite à la crise du coronavirus et aux mesures prises, la main d’œuvre saisonnière habituellement disponible en horticulture fait défaut. Selon les estimations, 1.000 personnes seraient nécessaires à très court terme en Wallonie. C’est pourquoi, avec le soutien de la Wallonie, le Collège des Producteurs a développé la plateforme « Jobs Easy-Agri » en vue d’aider ces secteurs et de leur permettre de maintenir leurs activités essentielles pour nourrir notre population. En effet, alertées par la Fédération Wallonne Horticole, les associations agricoles wallonnes (FWA, FUGEA, Bauernbund, UNAB) se sont unies avec le Collège des Producteurs, pour trouver une solution rapide à la problématique du manque de main d’œuvre.

L’objectif de ce site est de mettre en relation des candidats pour le travail saisonnier, avec des producteurs qui se retrouvent actuellement démunis de forces de travail. Ainsi, les candidats-travailleurs (en ce compris les étudiants) peuvent poster une annonce, indiquant aux producteurs qu’ils sont disposés à venir travailler, pour une période plus ou moins limitée, selon les critères de choix du travailleur. De l’autre côté, l’ensemble des producteurs wallons peuvent consulter librement la liste des candidats et sélectionner, par région, les profils des personnes qu’ils souhaitent contacter.

Nous avons lancé le site hier avec le soutien du Ministre et avions récolté plus de 250 annonces de gens disponibles ce matin, c’est de bonne augure. Il ne s’agit bien sûr pas de régler tous les problèmes de main d’œuvre mais d’ajouter une contribution du secteur qui, à l’échelle régionale, facilitera la vie de producteurs. Cette plateforme ne sera utile que si elle est connue par un maximum de personnes (travailleurs et recruteurs). Nous vous serions dès lors reconnaissants de diffuser l’information ainsi que le lien d’accès au site : https://jobs.easy-agri.com/

Le collège des producteurs