Actualités générales

Coopérer au développement, oui, mais comment?

Publié le 7 février 2018 dans Actualités générales

Nous vous proposons en mois de février de découvrir cet article de Jacques Liesenborghs, paru dans notre revue mensuelle Plein Soleil.

Si vous souhaitez découvrir la photo de couverture et le sommaire de ce numéro rendez-vous dans l’onglet « publications » de notre site.

Pour lire l’article, cliquez sur PS phare Février

Label « Prix Juste Producteur »

Publié le 24 janvier 2018 dans Actualités générales

Logo-Prix-Juste
Lors de l’Assemblée générale des Producteurs du 17 janvier, un nouveau label   » Prix juste au Producteur  » a été officiellement présenté aux participants et à la presse, en présence du Ministre de l’Agriculture, M. René Collin qui soutient cette initiative.
Ce label créé par les Producteurs garantit un prix juste rémunérateur pour leurs produits et rencontrera les souhaits des consommateurs dans leurs demandes de produits locaux, bien élevés et qui rétribuent les producteurs pour cette qualité de produits.
Nous vous invitons à visiter le site www.prixjuste.be et à vous y inscrire.  Merci aussi de favoriser l’intérêt pour ce label en  partageant à votre réseau Facebook (ou tout autre réseau) le post suivant  https://www.facebook.com/CollegeDesProducteurs/posts/581765852172439  afin qu’un maximum de consommateurs intéressés par la démarche puisse s’inscrire.
Il est aussi important de développer une offre de produit correspondant au label dans les 6 prochains mois. C’est pourquoi nous vous serions reconnaissant de partager l’information (www.prixjuste.be) au sein de vos réseaux de producteurs et d’acteurs de filière afin qu’un maximum d’acteurs intéressés par la certification puisse rejoindre l’initiative.
.

Plein Soleil – janvier 2018 – Un avant-goût…

Publié le 22 décembre 2017 dans Actualités générales

Un avant-goût du Plein Soleil, notre revue mensuelle…

Pas encore abonné.e ? Tous les renseignements ici : Plein Soleil

Reportage : « Ma santé et celle des autres, un combat commun »
Parmi les plus bas revenus, une personne sur trois repousse un traitement médical faute d’argent. Une médecine de première ligne, en pluridisciplinarité, qui serait « gratuite » pour le patient et donc accessible à tous, pour une meilleure prévention et donc des économies pour la Sécurité sociale… Une utopie ? Non, cela existe déjà dans les maisons médicales.

Lire l’article : Plein Soleil – janvier 2018 – article

Visite d’une délégation de femmes marocaines à l’ACRF – Femmes en milieu rural

Publié le 1 décembre 2017 dans Actualités générales

Une délégation de femmes marocaines du Ministère de l’agriculture, de la pêche Maritime, du développement rural et des eaux et forêt sont venues tout droit du Maroc, sur invitation de la Coopération technique Belge et accompagnées de représentantes du Monde Selon Les Femmes, pour échanger avec l’ACRF sur les expériences d’appui au leadership féminin en milieu rural. Toutes étaient fort inspirées par notre travail de fond pour développer les capacités de réflexion, de conscientisation, d’estime de soi, de partage de savoirs, de mobilisation et d’action collective, et ainsi construire le leadership social, culturel, économique et politique à partir du vécu et des besoins des femmes en Wallonie.

]

Lettre ouverte aux diables rouges

Publié le 1 décembre 2017 dans Actualités générales

Diables rougesPeu importe les adversaires, des diables qui produisent du beau jeu, sont solidaires et mouillent leur maillot, on adore et on en redemande. Surtout du 15 juin au 14 juillet !

Un maillot vintage « rétro 84 », pas vraiment symbolique de grands souvenirs, on aime ou on n’aime pas. Ce n’est pas trop notre souci.
Mais un maillot de supporter vendu à 90€ dont l’objectif est de rapporter le jackpot au sponsor et à l’Union belge, ça, on n’aime franchement pas. Votre réussite ne se mesure pas uniquement aux bénéfices générés par la vente des maillots.
Si seulement nous avions la certitude que ces maillots ont été fabriqués dans de bonnes conditions de travail. Mais force est de constater que l’équipementier de notre équipe nationale n’offre pas vraiment de garantie. Adidas se fournit dans plus de 1.000 usines situées dans 60 pays, dont le Bangladesh, l’Indonésie, le Cambodge et l’Ukraine. Dans ces pays, les salaires des travailleuses et des travailleurs qui produisent pour Adidas sont tellement faibles qu’ils ne leur permettent pas de loger, nourrir et éduquer leur famille.
En Ukraine, une travailleuse de l’habillement, peut-être une de celles qui ont fabriqué notre maillot national gagne en moyenne 82€ par mois à temps plein, soit moins que le prix d’un seul maillot de supporter. Le salaire vital, pour qu’une famille puisse subvenir à ses besoins fondamentaux, devrait être cinq fois plus élevé, soit environ 438€ par mois. Certains jours, cette travailleuse et sa famille n’ont tout simplement rien à manger.
En Indonésie, 1300 travailleuses et travailleurs de l’usine PT Panarub Dwikarya, fournisseur d’Adidas, ont été renvoyés abusivement en juillet 2012 suite à une grève menée pour exiger le respect de leur droit à la liberté d’association et le paiement rétroactif de leur salaire. Cette usine fait partie du groupe PT Panarub. Depuis 2000, cinq usines de ce groupe ont été impliquées dans des violations des droits des travailleurs, allant de l’obstruction de la liberté d’association à la discrimination salariale. Adidas est impliqué dans chacun de ces cas. A l’heure actuelle, les travailleurs des fournisseurs indonésiens voudraient négocier un salaire vital directement avec Adidas et d’autres marques de sport.
A cela s’ajoutent des conditions de travail périlleuses telles que l’exposition à des chaleurs extrêmes et à des produits chimiques toxiques, des ateliers insalubres, des heures supplémentaires obligatoires non rémunérées et un traitement abusif de la part de la direction. Les travailleuses, les syndicats et les organisations qui dénoncent ces conditions sont intimidés, menacés, voire réprimés.
En tant que supporters, nous n’éprouvons aucun plaisir à revêtir un maillot fabriqué dans de telles conditions.  Assumez votre statut de favoris et montrez-nous l’exemple : les valeurs du foot belge ne sont pas que financières ! Exigez une transparence totale sur les lieux de production et la garantie que nos maillots sont fabriqués dans de bonnes conditions. Pour la Coupe du Monde 2014 et l’Euro 2016, Adidas a publié la liste de ses fournisseurs. Pour 2018, nous voulons aller plus loin et savoir exactement où notre maillot national a été fabriqué et dans quelles conditions. Adidas doit s’engager à améliorer les conditions de travail et nous communiquer leur démarche pour y arriver. Adidas, tout comme l’Union belge, disposent des moyens financiers nécessaires pour assurer un salaire vital et des conditions de travail décentes à ces travailleurs.
Aujourd’hui, les femmes et les hommes qui fabriquent nos maillots et chaussures de foot en Asie ou en Europe revendiquent un salaire vital. S’ils ne nous attendent pas pour se battre, ils méritent bien le soutien de tous les supporters de beau jeu et des droits humains. Tous ensemble, nous arriverons à convaincre Adidas à garantir un salaire vital aux femmes et aux hommes qui fabriquent notre vareuse nationale ; qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas…
Des supporters agissant avec achACT et ses organisations membres (ACRF, CNCD-11.11.11, CNE, CSC, FGTB, FGTB-Centrale Générale, Gresea, écoconso, Oxfam-Magasins du Monde, Oxfam Solidarité, SETca, Solidarité mondiale, Solidarité Socialiste, Test-Achats, …)

PS décembre : Aumônier de prison: rendre l’espérance

Publié le 22 novembre 2017 dans Actualités générales

A l’approche de fêtes de Noël, focus sur la réalité des détenus qui passeront cette fête derrière les barreaux.  Fernand Stréber est aumônier de prison depuis 17 ans.  En cellule, il écoute les détenus qui le souhaitent et en voit certains  » se remettre debout »…

Pour lire l’article, cliquez sur Fernand