Actions

D’arbre en arbre au cœur de nos villages

Publié le 30 mai 2016 dans Projets

Le 1er mai, une balade en vélo entre Hesbaye sèche et vallée du Geer, organisée avec le soutien du groupe local ACRF de Roclenge, dans le cadre du projet « Pommes de Reinette et fruits d’ici », a rassemblé une cinquantaine de personnes.
Depuis plusieurs semaines, Paula, Bernadette, Cathy et Estelle s’affairent pour tout préparer. Elles ont sollicité les propriétaires des vieux vergers prêts à raconter leurs histoires, concocté et testé un itinéraire de chemins de traverse, organisé le goûter à base de pommes et cidre et de jus…
Tout était prêt pour une magnifique journée sous le soleil. Les participants, jeunes et moins jeunes, parents, enfants et même 3 chiens, tous ont pris énormément de plaisir à la balade, à écouter l’histoire des arbres et des hommes, à déguster les produits de ces vergers….
Une seule demande en fin de parcours : à quand la prochaine balade?
Si vous voulez en savoir plus sur ce projet, vous pouvez lire l’ensemble de l’article rendant compte de cette promenade découverte dans le Plein Soleil de Juin 2016 ou vous adresser à Estelle : estellecarton@acrf.be

Le climat et moi, émoi!

Publié le 18 mai 2016 dans Campagnes

Le 22 avril dernier s’ouvrait à New York le registre de ratification des accords de la COP 21.  L’ACRF – Femmes en milieu rural a saisi cette occasion pour lancer sa campagne de sensibilisation en écrivant aux Ministres Belges en charge des questions climatiques.

Pour prendre connaissance de ce courrier, cliquez sur  Lettre ouverte campagne axe 4

Le climat et moi, émoi, émoi!

Publié le 21 avril 2016 dans Campagnes

 

Impression

Ce 22 avril 2016 à New York, au siège des Nations Unies, s’ouvrira le registre de la ratification des Accords de Paris obtenus lors de la COP21 en   décembre dernier à Paris.

C’est le moment pour notre mouvement ACRF – Femmes en milieu rural de lancer officiellement sa campagne « le climat et moi, émoi, émoi ».  Vous  trouverez ci-après la lettre envoyée aux ministres responsables à la veille de la ratification des accords.

Pour lire cette lettre, cliquez sur Lettre ouverte campagne axe 4

Ne tombons pas dans le piège que Daech nous tend !

Publié le 27 mars 2016 dans Actions

Profondément choqué par les attentats commis ce lundi 22 mars à Bruxelles, le mouvement Présence et Action Culturelles tient à exprimer son soutien et son réconfort aux familles et aux proches des victimes de ces actes ignobles, barbares et destructeurs.

Mais nous devons faire face et rester debout ! Notre travail quotidien n’en paraît que plus essentiel au regard des monstruosités que quelques-uns tentent de nous infliger. Chacune de nos actions sera telle une accumulation de grains de sable qui viendront gripper cette machine anti-démocratique, anti-humaine et anti-solidaire.

C’est donc dans cet esprit constructif, prenant à contre-courant le climat de peur que l’Etat Islamique voudrait imposer, que nous vous invitons à signer l’appel ci-dessous, lancé par la Fondation « Ceci n’est pas une crise ». Sombrer dans la peur et développer la méfiance des uns à l’égard des autres serait s’inscrire dans la stratégie de ces terroristes.

Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix. Résistons, agissons et proposons ensemble !

Signer l’appel sur le site de Présence et Action Culturelles

Projet de Charte concernant l’exception agricole

Publié le 22 décembre 2015 dans Projets

Le secteur agricole est confronté à une crise majeure. Actuellement, les outils dont nous disposons pour la résoudre sont insuffisants. Il faut donc ouvrir un débat au niveau européen sur la nécessité de soutenir autrement l’agriculture.

Aujourd’hui, le secteur agricole est mis en difficulté et doit faire face à:

  • un marché fortement volatile où les prix payés aux producteurs sont en chute libre ;
  • la baisse de près de 70% en 30 ans du nombre d’exploitations agricoles en Belgique ainsi que de la main d’œuvre ;
  • l’augmentation des importations de produits agricoles (soja, maïs, sucre, viandes, etc.) rendant l’Union européenne dépendante de pays où les normes de qualité de production sont moins strictes (OGM, contrôles sanitaires, etc.)

Reconnaître l’exception agricole, n’implique pas de nier la réalité économique de l’agriculture mais de reconnaître et faire respecter ses multiples dimensions et fonctions : la souveraineté et la sécurité alimentaires, la santé, le bien-être, la préservation de la nature et de la biodiversité, la diversité de pratiques agricoles…

L’application du principe d’exception agricole doit permettre de favoriser les producteurs locaux dans l’approvisionnement des acteurs publics, de militer les intermédiaires, de limiter la dépendance alimentaire envers certains produits ou pays fournisseurs, de limiter les importations de produits agricoles qui peuvent être développées ici ; de veiller à ce que chaque zone géographique soit autonome pour son alimentation ; de favoriser le respect par tous les produits des mêmes normes sanitaires, environnementales et sociales et de prévoir des droits de douane différenciés à l’importation lorsque ce n’est pas le cas.

Sur base d’un ensemble de contributions, M. Benoît lutgen, président du CDH a rédigé un projet de charte qui pose les bases d’une exception agricole.

Nous vous proposons de prendre connaissance de ce projet en allant sur le site www.exceptionagricole.be

 

 

Action urgente salaire vital au Cambodge – 164 €/mois est-ce trop demander?

Publié le 25 novembre 2015 dans Actions

 Ach'act

CE 20 novembre 2015, des milliers de travailleurs et de travailleuses de l’habillement au Cambodge ont participé à une grève du zèle et s’affichent avec un sticker  #WeNeed177. Ils revendiquent un salaire minimum de 177 US$ (164 €) comme étape immédiate à franchir vers un salaire vital.  Leur action vise à interpeller les principaux clients de l’industrie de l’habillement au Cambodge dont H&M, Zara, C&A ou Levi Strauss.

Lire l’article.

SOUTENONS LES TRAVAILLEURS CAMBODGIENS !
Interpellez H&M, Zara, C&A ou Levi’s.
via Mail
via Facebook
via Twitter