Archives mensuelles: janvier 2021

Pourquoi wallonnes et wallons ne sont-ils pas logés à la même enseigne ? Analyse de C. de Favereau

Publié le 22 janvier 2021 dans Analyses

Il y a un an, à l’entame d’une crise sanitaire dont personne n’aurait pu anticiper l’ampleur, nous nous demandions lors une analyse si la Covid-19 n’allait pas  » remettre les maisons quatre façades à la mode « .

Pour les experts d’alors, cela ne faisait aucun doute. Les appartements avec terrasse, les rez-de-chaussée avec jardin ou encore les maisons unifamiliales à la campagne allaient se tailler la part du lion. Ainsi, la Covid-19 allait inaugurer un revirement à 180 degrés des tendances au rétrécissement des volumes d’habitation observées depuis quelques années.

 » Le premier médicament contre la Covid-19, c’est l’immobilier puisqu’il faut rester chez soi. Dès que l’on va sortir du confinement, je pense que les gens vont s’acheter, s’ils le peuvent, bien sûr, un bien plus confortable.  »  » Il y a fort à parier que les recherches incluront aussi un jardin, parce qu’en période de confinement, quand on est dans un appartement, le jardin, ça fait rêver.  »

Près d’une année plus tard et un second confinement dans les pieds, les premiers chiffres concernant l’immobilier pour l’année 2020 viennent de confirmer les prédictions des experts.

Les Belges, désormais beaucoup plus présents chez eux, ont souhaité gagner en confort de vie et se mettent à rêver d’espace, et pourquoi pas, de verdure. Car le jardin est désormais un must dans les locations comme dans les achats immobiliers.

Mais alors que l’analyse se concentrait sur l’impact négatif de ces  » 4 façades  » sur notre paysage et nos terres agricoles en termes de pollution et d’artificialisation de la nature, elle ignorait complètement un élément central de cette quête immobilière typiquement belge.

Revenir à ces matières avec une année de recul permet d’observer ces données avec un œil nouveau. Cela a permis de se rendre compte de l’importance tout à fait déterminante d’une dimension qui a éclaboussé de manière cinglante la crise sanitaire que nous traversons : ce qui détermine le  » choix  » des candidat·e·s acheteu·r·se·s ou locataires est bien moins écologique qu’économique.

Pour télécharger l’analyse, cliquez sur acrfana_2021_01_logement_genre_CDF

Vœux publics du RWLP

Publié le 20 janvier 2021 dans Actualités générales

Nous en rue, Vous sur vos écrans !
Pas grave, ensemble toujours
Les masques et la distance ne nous diviseront pas

21 janvier 17h30 – Facebook Live – Namur
Depuis 3 ans le RWLP organise ses vœux publics militants dans la rue, des vœux ouverts et accessibles à toutes et tous. Cette année, au vu des conditions sanitaires le RWLP va présenter ses vœux d’une manière différente mais tout aussi forte et qui montrera, comme les années précédentes, la combativité des témoins du vécu militant.e.s qui se battent tous les jours pour faire changer les choses et lutter contre les inégalités.
Parce que cette crise sanitaire révèle, renforce, visibilise, ravive, intensifie l’illégitimité de la pauvreté, des inégalités, de la privatisation des richesses, le RWLP et les Témoins du vécu militant.e.s ne se laissent pas impressionner ! Plus que jamais la réduction des inégalités et la justice sociale seront au cœur de leurs combats, plus que jamais engranger des victoires pour marcher résolument vers le droit à l’aisance pour toutes et tous dans une société démocratique est leur objectif.

Debout, ensemble, faire tomber les barrières en solidarisant les Essentiel.le.s

Curieux et curieuses de connaître les engagements du RWLP, ses priorités, ses combats, ses colères, ses intentions… rejoignez-nous ! Christine Mahy, la Secrétaire générale et politique du RWLP vous en fera part.
Pour respecter les mesures sanitaires, les témoins du vécu/militant.e.s seront connectés et pas sur place.

Le RWLP vous propose de le rejoindre lors de la captation de ses vœux le 21 janvier soit avant 17h30 soit après 18h30 pour une interview, une explication sur les points qui seront défendus lors des vœux publics retransmis en Live sur la page Facebook du RWLP.
Adresse : Rue Rèlîs Namurwès, 1 B-5000 Namur Belgique (sur le parking de l’ASBL RTA)

Pour ceux qui ne pourront être sur place vous pourrez suivre le live via ce lien : https://www.facebook.com/events/911831099637470/

Vous serez avec nous ? Nous serons avec vous !
Plus déterminé.e.s que jamais

Qui sont les témoins du vécu militant.e.s au RWLP ? Ce sont des personnes qui vivent ou ont vécu la pauvreté et qui prennent de leur temps pour témoigner, réfléchir ensemble pour lutter contre les inégalités au sein de groupes de travail organisés par les animateurs du RWLP. C’est grâce à eux que le RWLP reste sans cesse connecté aux enjeux du terrain !

Contact presse -> Julie Mawet – J.mawet@rwlp.be – 0476/ 96 95 26 ou 081/ 31 21 17

Interpellations suite à la campagne sur la sécurité sociale

Publié le 19 janvier 2021 dans Interpellations

Au terme de notre campagne sur la sécurité sociale, notre mouvement a souhaité interpeller les Ministres et députés responsables des matières sociales.

Nous poursuivrons bien sûr notre mobilisation pour une sécurité sociale forte et pour tous.

 

2020 interpellations poliltiques AXE 4 final

Assemblée mondiale de la FIMARC en 2022

Publié le 7 janvier 2021 dans FIMARC

La prochaine Assemblée mondiale de la FIMARC aura lieu en Asie en 2022.  La consultation sur la ou les thématique.s à aborder est lancée, tout comme l’appel à candidatures pour le renouvellement des membres du Comité exécutif.

Pour prendre connaissance du courrier adressé par le Président Wolfgang Scharl, cliquez sur Letter to Movemnts -French

Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires

Publié le 7 janvier 2021 dans Actualités générales

Qu’est-ce que le Sommet sur les systèmes alimentaires ?

En 2021, M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU, convoquera, dans le cadre de la Décennie d’action pour réaliser les objectifs de développement durable d’ici à 2030, un Sommet sur les systèmes alimentaires marquant le lancement de nouvelles mesures audacieuses pour progresser dans la réalisation de chacun des 17 objectifs de développement durable, qui dépendent tous à des degrés divers de la mise en place de systèmes alimentaires plus sains, plus durables et équitables.

Destiné à éveiller le public mondial au fait que nous devons tous ensemble travailler à modifier la façon dont nous produisons, consommons et voyons les aliments, ce Sommet s’adresse à tous les habitants de la planète. Il entend être un sommet du peuple et également un sommet porteur de solutions, qui exigera que chacun(e) prenne des mesures pour transformer les systèmes alimentaires mondiaux.

Se guidant sur cinq pistes d’action, le Sommet réunira des acteurs clefs des mondes de la science, des affaires, de la politique et de la santé avec des universitaires, des agriculteurs, des membres de communautés autochtones, des organisations de jeunes, des groupes de consommateurs, des militants écologistes et d’autres parties prenantes essentielles. Ces protagonistes se rencontreront avant, pendant et après le Sommet pour susciter des modifications tangibles et positives des systèmes alimentaires mondiaux.

Pour en savoir davantage sur les objectifs de ce Sommet, cliquez sur  Systèmes alimentaires