Archives annuelles: 2014

Guide de survie à la journée du 25 mai 2014 – analyse de Corentin de Favereau

Publié le 26 novembre 2014 dans Analyses

Vous ne pouvez l’ignorer à moins d’avoir passé les six derniers mois sur la lune, le dimanche 25 mai 2014, les Belges seront appelés à élire leurs représentants aux niveaux régional, fédéral et européen. Ce super scrutin est annoncé comme décisif et chaque voix sera, à cet égard, déterminante. En effet, lorsque nous rentrerons dans l’isoloir, nous ne ferons pas qu’élire des représentants, nous nous prononcerons également sur l’orientation de notre société par rapport à des sujets fondamentaux tels que la crise économique, la politique sociale de l’Europe, le défi du financement de nos pensions, la transition énergétique, l’avenir de la Belgique fédérale ou encore le renouvellement de notre enseignement.

téléchargez l’analyse acrfana_2014_15_elections_survie_CdF

 

14-18 : la guerre des hommes, la paix des femmes – analyse de Corentin de Faverau

Publié le 26 novembre 2014 dans Analyses

Il y a cent ans, naissait l’horreur. Une abomination, d’une dimension que personne n’aurait osé imaginer jusque-là, s’abattait sur l’Europe. Pourtant, la Première Guerre mondiale, beaucoup l’ont secrètement espérée et y ont participé avec une certaine forme d’impatience innocente. À leurs yeux, la guerre était en effet devenue inévitable. Comment pouvait-on s’engager la fleur au fusil dans l’un des conflits les plus violents de l’histoire? Comment pouvait-on délibérément donner sa vie pour contenter les ambitions démesurées de chefs de guerre ayant succombé aux sirènes de l’armement industriel? Comment pouvait-on envoyer à l’abattoir des millions de jeunes hommes pour conquérir quelques kilomètres carrés à peine?Téléchargez: acrfana_2014_14_guerre_femmes_CdF

 

La grève a-t-elle encore du sens dans une société mondialisée ? analyse d’Anne Vanhese

Publié le 26 novembre 2014 dans Analyses

Périodiquement, elle revient au-devant de l’actualité mais les médias mettent plus volontiers le focus sur son coût, sur les perturbations qu’elle entraîne et sur le mécontentement des citoyens que sur les véritables raisons de son déclenchement. D’aucuns affirment qu’elle n’aurait plus sa place en raison de l’internationalisation des grandes entreprises et de la disparition de l’interlocuteur patronal.

téléchargez: acrfana_2014_13_greve_AV

Et si nous votions tous les jours ? analyse de Jacques Liesenborghs

Publié le 26 novembre 2014 dans Analyses

Elections le 25 mai…
Difficile d’encore l’ignorer : le dimanche 25 mai, c’est le jour de ce que les journalistes appellent pompeusement « la mère de toutes les élections ». La campagne électorale aura duré plus de 6 mois. D’abord feutrée fin 2013, elle est devenue nerveuse, voire hargneuse dès le début de cette année. Du côté francophone, on est reparti sur l’air du feuilleton « Les pires ennemis qui (re)deviendront partenaires ».

téléchargez : acrfana_2014_12_elections_JL

Vieux des villes et vieux des champs – analyse de Corentin de Favereau

Publié le 26 novembre 2014 dans Analyses

Avec l’âge, nos besoins en services de proximité s’accroissent considérablement. Vieillir à la campagne demande alors beaucoup d’organisation et de souplesse. Pourtant, au vu de la disparition progressive des bureaux de poste, des petits magasins, des médecins de campagne, etc., on en vient à se demander s’il est encore possible de vivre une retraite épanouie en milieu rural. Dans les faits, cela dépend surtout des attentes de chacun mais également de ses origines. C’est en tout cas la théorie défendue par la sociologue Catherine Gucher lors du séminaire « Penser les vieillesses » organisé par l’institut de sociologie de l’ULB1 . Retour sur des recherches éminemment éclairantes sur la façon dont s’organise notre société rurale.

téléchargez: acrfana_2014_11_vieux_champs_CdF

Une PAC pour les ingénieurs en comptabilité et non pour les fermiers – analyse de Corentin de Favereau

Publié le 26 novembre 2014 dans Analyses

La PAC nouvelle est arrivée. Ça y est! Après de longues années d’âpres négociations, les autorités européennes ont abouti à un accord sur une réforme de la Politique Agricole Commune. Nos agriculteurs savent désormais à quoi s’attendre ou plutôt à quelle sauce ils vont être mangés. L’avenir ne s’annonce pas rose pour le secteur et le nouveau texte européen ne simplifiera pas la situation, que du contraire.

Téléchargez: acrfana_2014_10_PAC_CdF