Archives mensuelles: décembre 2010

Analyse:  » Wallonie, terre d’accueil… pour les refugiés ? » par Florence Jacobs

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Chaque réfugié qui arrive en Belgique est porteur d’une histoire douloureuse et traumatisante. Si un réfugié quitte son lieu de naissance, ce n’est pas par plaisir. Ce sont des conditions de vie indignes ou une discrimination – politique, religieuse, ethnique, de genre – qui l’ y forcent. Fuyant les menaces à son intégrité physique, le réfugié rejoint notre pays et nos villages à la recherche de sécurité et de mieux être. Cette analyse aborde la question de l’impact des centres d’accueil en milieu rural afin de mieux étayer les expériences de rencontres et d’activités vécues très positivement entre des groupes ACRF et des centres de réfugiés.

téléchargez: acrfana_2010_29_wallonie_refugies_fg

Analyse « La sexualité des femmes de plus de 60 ans, mythe ou réalité ? » par Mireille Brasseur et Brigitte Laurent

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

acrfana_2010_31_sexualite_aineesVieillir, oui ! Mais la vie et l’amour ne s’arrêtent pas à 60 ans. De nombreuses questions se posent aux personnes âgées : problèmes physiques, manque de tendresse, poids du regard des autres. Parler de la sexualité est une démarche très difficile étant donné l’éducation que la plupart des femmes de cette génération a reçue. La Commission aînées de l’ACRF propose aux femmes la possibilité d’y réfléchir, en s’informant, en osant poser des questions, en décodant des préjugés et en surmontant des peurs.

téléchargez:

Analyse:  » Quelle politique agricole commune pour quelles formes d’agriculture au nord et au sud ? »par Anne Vanhese

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

A l’ACRF, nous considérons avec d’autres associations que la souveraineté alimentaire est un « droit », celui des populations et des Etats de définir eux-mêmes leur propre politique agricole et alimentaire. C’est ainsi seulement que le modèle d’agriculture mis en place répondra aux attentes des citoyens. En réalité, il ne s’agit pas d’un droit comme tel, inscrit dans un traité, à la manière du droit à l’alimentation par exemple ou du droit à un revenu décent, mais plutôt d’une revendication symbolique forte. La Politique Agricole Commune de l’UE ne promeut pas actuellement un tel type d’agriculture. Pourtant il serait possible de la réorienter pour assurer la durabilité tant au Nord qu’au Sud.

téléchargez: acrfana_2010_32_ politique_agricole_commune_av

Analyse:  » Les Détourn’elles : analyse d’une action collective » par Joëlle Stuerebaut et Véronique Dubois

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

 

Prendre sa vie en main, pratiquer la méthode « voir, juger, agir, évaluer » et relever ces défis que sont l’isolement, la précarité et la surconsommation, telles sont les motivations du groupe ACRF de Gedinne à l’origine des Détourn’elles. Les Détourn’elles… ou pourquoi et comment des femmes refusent de subir, se mettent ensemble et se donnent comme objectifs, grâce au départ à des ateliers de récup’textiles, de valoriser leur potentiel de créativité, de lutter contre le gaspillage et de promouvoir un autre mode de consommation.

téléchargez: acrfana_2010_33_ detournelles

Les services publics ne sont pas à vendre ! Interpellations lors de la Marche Mondiale des Femmes Belgique 2010

Publié le 1 décembre 2010 dans Interpellations

Les services publics ne sont pas à vendre ! Interpellations lors de la Marche Mondiale des Femmes Belgique 2010

Les femmes jouent un rôle spécifique dans l’accès et l’utilisation des biens communs, c’est-à-dire les éléments indispensables pour répondre aux besoins de base nécessaires à la vie et à la survie tels que la nourriture, l’eau, le logement, la santé, l’éducation et l’accès aux services publics. La crise financière actuelle a avant tout un impact social qui pénalise en premier lieu les femmes car cette crise détériore les services publics dont les femmes sont les premières utilisatrices et augmente l’insécurité alimentaire des personnes les plus vulnérables. Des femmes de Belgique se refusent au sentiment d’impuissance, veulent réagir et proposent des alternatives. Elles disent NON à un système – capitaliste, il faut le nommer – qui privilégie la valeur marchande, la valeur d’échange des biens communs et le profit que l’on peut en tirer. Elles exigent un système qui replace l’être humain au centre des échanges et au coeur des solutions apportées pour répondre aux besoins vitaux de touts et toutes.

2010_Interpellations_Bien_commun-1

Les pauvretés. Des femmes rurales interpellent les politiques

Publié le 1 décembre 2010 dans Interpellations

La pauvreté est au cœur des préoccupations de l’ACRF. Entre septembre 2009 et juin 2010, elle a guidé notre thème d’année et nos groupes de réflexion autour d’une question : « Crises multiples, renforcement des pauvretés, que pouvons-nous faire ? » Nous nous sommes interrogées tout particulièrement sur le sort des femmes. Quand la Fédération des CPAS de Wallonie a voulu connaître le profil de l’homme le plus pauvre, elle a découvert qu’il s’agissait … d’une femme ! Sur les 18,3 % de pauvres, 19,9 % sont des femmes contre 17,7 % d’hommes. Etre pauvre dans notre pays, c’est vivre avec moins de 878 EUR net par mois pour un isolé. Le travail mené dans nos régionales et groupes locaux a mis en évidence deux préoccupations principales : la santé et le travail rémunéré/le non-travail. Il a permis de rédiger ces interpellations qui ont été remises personnellement au Secrétaire d’Etat à la pauvreté, Philippe Courard, le 10 juin 2010.

téléchargez: 2010_Interpellations_Pauvretes