Archives mensuelles: décembre 2010

Analyse:  » Je mange donc je suis » par Anne Vanhese

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Les véritables causes de la crise alimentaire, dont on a surtout parlé en 2008-2009, ne sont pas celles le plus souvent avancées par les médias. Tant au Nord qu’au Sud, un même système broie les agriculteurs tout en les mettant en compétition. Il faut d’urgence retrouver leur vocation première : nourrir leur population et être rémunérés pour cela à un juste prix. Au-delà, c’est le droit des peuples et des Etats à décider de leur politique agricole et alimentaire qui doit être consacré. La souveraineté alimentaire apparaît comme le meilleur chemin pour sortir de la situation de faim et d’injustice qui prévaut aujourd’hui dans le monde. Mais comment mettre en place cette souveraineté alimentaire en tant qu’alternative ?

téléchargez: acrfana_2010_23_jemange_av

Analyse:  » La montée de la précarité, préoccupante dans les ménages âgés ruraux » par Françoise Warrant

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Créée dans les années 50 par des mouvements féminins ruraux, l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural, l’ADMR intervient auprès de nombreux clients âgés (75% de la clientèle ADMR est âgée de plus de 65 ans). L’ACRF, l’un des mouvement fondateurs, soucieuse des services de proximité et d’un bien vieillir en milieu rural, analyse avec l’ADMR les constats de l’évolution des besoins de cette catégorie de population. Ce que des femmes de l’ACRF pressentent lors de rencontres de voisinage ou de services rendus au village se trouve confirmé par les constats des aides-familiales : la précarité des personnes âgées en milieu rural va croissant.

téléchargez: acrfana_2010_24_precarite_menages_fw

Analyse:  » Les femmes actrices dans la souveraineté alimentaire » par Pierre Godefroid

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Au vu de l’intérêt de l’ACRF pour le principe de souveraineté alimentaire, il nous a semblé tout indiqué d’élargir notre horizon et de vérifier comment se vivait l’agriculture dans le Tiers Monde et particulièrement d’envisager le rôle des femmes dans cette activité. L’objet de cette analyse est bien de poser la question à partir de certaines expériences vécues dans la région des Grands Lacs et du Burundi en particulier et de déterminer des interpellations et des recommandations pour nos propres modes de production agricole en Europe et en Wallonie.

téléchargez: acrfana_2010_25_africaines_agriculture_pg

Analyse: « Le pic du pétrole, une sonnette d’alarme » par Muriel Lescure

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Aujourd’hui, la production mondiale de pétrole est proche de son pic. Certains disent qu’on l’a déjà atteint. Nous sommes donc sur le point de découvrir comment est la vie sans pétrole bon marché et en abondance… Une aventure insoupçonnée attend notre civilisation. Saurons-nous en profiter pour revenir à une société mesurée, solidaire et équitable ? Rien n’est moins sûr.

téléchargez: acrfana_2010_26_pic_petrole_ml

Analyse:  » Cancun : les enjeux politiques de la lutte contre le changement climatique » par Justine Fourneaux

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Le problème de fond du débat sur le réchauffement climatique se situe avant tout dans le jeu des négociations au sein de l’instance onusienne. C’est de la possibilité de résoudre les contradictions économiques et politiques entre les forces en présence que dépend finalement la survie de notre planète. A l’issue du nouvel accord conclu à Cancun, l’analyse des tractations politiques et des prises de positions des parties se révèle donc primordiale pour comprendre les débouchés de ce grand rendez-vous environnemental mais surtout les véritables obstacles à l’établissement d’un compromis global pour la limitation de la montée du thermomètre mondial.

téléchargez: acrfana_2010_27_cancun

Analyse:  » Habitat durable : la ville ou la campagne ? » par Florence Jacobs

Publié le 1 décembre 2010 dans Analyses

Le développement durable, omniprésent aujourd’hui, est une réponse à la manière de gérer la nature en préservant sa biodiversité. Dans ce sens, ces dix dernières années, nous avons adopté des comportements dans une démarche de respect de l’environnement. Nous trions nos déchets, nous isolons nos maisons, nous plaçons des ampoules économiques, nous économisons l’eau, etc. Cependant, pour la majorité d’entre nous, nous ne pouvons parler de changements radicaux. Les choix importants tel que le lieu de résidence reposent davantage sur l’intérêt personnel que sur l’intérêt collectif de préservation de notre environnement. Or, n’est-il pas judicieux dans le contexte de réchauffement climatique actuel de se poser la question : vaut-il mieux pour notre environnement d’habiter la ville ou la campagne ?

téléchargez: acrfana_2010_28_habitat_durable_fj