Archives annuelles: 2006

Campagne un « Zeste d’estime »

Publié le 16 décembre 2006 dans Campagnes

Pour en savoir plus

téléchargez

zeste affiche

Zeste analyses

Zeste avis_sur_zestedestime

Zeste bon_commande_top_5_fiertes_femmes

zeste carte1rv

zeste carte2rv

zeste carte3rv

zeste carte4rv

Zeste Comment développer l

zeste depliant

Zeste d'estime

zeste image_clef_2006_03

zeste image_clef_2006_04

zeste image_clef_2006_07

zeste image_clef_2006_09

zeste image_clef_2006_10

Zeste image_clef_2006_11

Zeste image_clef_2006_12

zesteimage_clef_2006_06

zestev top_5_fiertes_femmes

Le logement, un droit inscrit dans la Constitution belge, article 23!

Publié le 10 décembre 2006 dans Interpellations

Les membres de l’ACRF sont interpellés par le nombre de SDF en Belgique. En décembre 2006, nous avons eu quelques jours de gel et comme les autres années, les places d’accueil sont insuffisantes.

Au nom du mouvement, la présidente a envoyé un courrier aux Bourgmestres, Echevins et Présidents (es) du CPAS des grandes villes : Bruxelles, Charleroi et Liège. L’objectif était d’attirer leur attention sur la situation des sans abri et de demander que des solutions à long terme soient mises en place.

Dans un pays où le droit au logement est inscrit dans la Constitution, nous refusons que des femmes, des hommes, des familles se retrouvent à la rue toute l’année, avec en hiver, une difficulté supplémentaire, le mauvais temps. Nous demandons que les conseils communaux veillent à prévoir des places en suffisance, particulièrement en période hivernale, pour permettre à tous les SDF de trouver un endroit pour la nuit et au moins un repas chaud par jour (soupe, café,…). Nous demandons qu’un suivi psychologique et social soit entrepris chaque fois que c’est possible. Nous refusons que des familles avec enfants se retrouvent dans cette situation. Les services sociaux existent mais pour qui ?

Séécurité sociale et médicaments moins chers

Publié le 10 décembre 2006 dans Campagnes

Pour préserver un système de sécurité sociale basé sur la solidarité, l’ACRF veut contribuer à une gestion saine des dépenses en soins de santé. Elle veut sensibiliser aux possibilités offertes à chacun et chacune d’y participer. La promotion des médicaments moins chers, appelés aussi génériques, est une des solutions à la portée de tous.

Des soirées débats « Qualité de vie et santé »organisées par les groupes locaux de l’ACRF et ouvertes à un large public relaient l’information et diffusent le livret d’explication d’ Infor-Santé des Mutualités Chrétiennes: « Ne loupez pas les médicaments moins chers ! Ils sont de qualité. »

Ils sont à demander via votre mutuelle ou via le site des Mutualités Chrétiennes.

Dépistage du cancer du sein: l’ACRF y participe!

Publié le 10 décembre 2006 dans Uncategorized

Depuis longtemps sensible à ce fléau qui touche de plus en plus de femmes, l’ACRF n’a pas attendu pour apporter sa brique à la mission d’information sur le sujet.

En 2005, l’ACRF s’associe avec Vie Féminine, les Femmes Prévoyantes Socialistes et les Mutualités Neutres. Ensemble, elles décident d’organiser en province de Namur une campagne d‘information destinée aux femmes de 50 à 75 ans dans le but de les inciter à se rendre massivement à l’examen de dépistage gratuit que les Provinces organisent pour elles. Cette initiative provient du constat que trop de préjugés, de craintes empêchent encore de nombreuses femmes de se faire dépister : peur de l’examen, peur d’avoir mal, méfiance, scepticisme. Aujourd’hui encore et pour beaucoup de femmes, on préfère ne pas savoir. Et pourtant le dépistage est indispensable. S’il n’évite pas l’apparition d’une tumeur, il permet au moins de la détecter précocement et d’augmenter considérablement les chances de guérison.

Quel constat ?

Dans un premier temps, notre campagne portait uniquement sur la Province de Namur et particulièrement auprès de femmes peu scolarisées. L’objectif était de se rendre sur le terrain, dans les quartiers, les villages, là où les femmes se trouvent. Grâce à un DVD que nous avions réalisés à partir de témoignages et surtout qui montrait en temps réel une véritable mammographie, une cinquantaine d’animations a eu lieu sur l’ensemble de la Province de Namur d’avril à octobre 2005. Quel en a été le constat ? Les femmes géographiquement proches de Namur et pour qui la mobilité n’est pas un problème effectuent en grande majorité un examen de dépistage prescrit par leur médecin et donc ne voient pas l’utilité de se rendre à l’examen provincial gratuit. Mais dès qu’on s’éloigne de la ville, dans les villages plus décentrés ou dès qu’on pénètre dans les quartiers urbains plus défavorisés (ex. les Balances à Namur, Sambreville..), on se rend compte de l’immense travail qui est à faire. Que de tabous, que d’idées fausses et surtout que de craintes encore profondément enracinées ! Même si les femmes connaissent l’examen de dépistage, beaucoup préfèrent remettre à « plus tard » la prise de rendez-vous et ce « plus tard » se prolonge indéfiniment !

En 2006

Si la campagne que nous avons organisée devait officiellement s’étaler sur une période de 6 mois en province de Namur, elle n’est pas terminée pour autant. Par exemple, une soirée a été organisée au centre culturel de Dinant le 19 octobre 2006.

Un DVD à votre disposition

L’outil est là, il suffit de nous le demander. Où que vous soyez en Wallonie, si vous êtes intéressés et souhaitez organiser une animation dans votre localité, auprès d’un petit groupe, vous pouvez obtenir à Assesse la télévision et le DVD. Très facile à utiliser, très clair et destiné à tout public, c’est un excellent outil d’éducation permanente qui n’attend que vous, gratuitement

L’ACRF rejoint ceux qui disent NON aux OGM

Publié le 10 décembre 2006 dans Prises de position

L’ACRF dit NON aux OGM vu la non maîtrise des risques de contaminations et de réduction de la biodiversité.

L’ACRF dit OUI au développement des recherches en vue d’améliorer un meilleur usage des sols, de sauvegarder les semences traditionnelles et de permettre aux petites exploitations agricoles familiales de vivre avec un revenu décent.

L’ACRF a à cœur de répercuter ainsi l’appel lancé par la FIMARC et la CPE lors de la Journée internationale de Mobilisation contre les OGM et pour les semences et l’agriculture paysanne (avril 2006)

La souveraineté alimentaire, une priorité pour l’ACRF

Publié le 10 décembre 2006 dans Interpellations

L’ACRF interpelle le Président de la Commission Européenne, J. M. Barroso, le Président des parlementaires européens, J. Borell Fontanes et le Premier Ministre belge, G. Verhoofstad pour lui soumettre ses réflexions par rapport à la souveraineté alimentaire.

A l’ACRF, nous sommes d’accord qu’il est nécessaire d’établir un environnement plus propice aux investissements dans l’agriculture. Cependant, nous avons de grandes craintes de voir encore disparaître de nombreux petits paysans en proposant le rapprochement des producteurs et de l’agro-industrie.
Nous partageons avec la FAO le fait que le secteur public a un rôle à jouer dans ce domaine en investissant les capitaux nécessaires et en encourageant les coopératives. Notre monde a besoin d’Etats qui sont suffisamment autonomes pour établir des politiques au service de leur population.
Nous défendons pour tous les producteurs, une économie solidaire, l’accès à la souveraineté alimentaire dans la concertation avec les pouvoirs publics pour la définition des politiques agricoles et commerciales dans la transparence et la bonne gouvernance.

L’ACRF rejoint ainsi la déclaration de la FIMARC à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation: « Investir dans l’agriculture pour la sécurité alimentaire. Le monde y gagnera ! »